Filinfo

Foot

La colère du coach du Horoya AC contre la CAF

Lamine Ndiaye, entraîneur du Horoya AC. © Copyright : DR
Lamine Ndiaye, entraîneur du champion de Guinée, peste contre le choix de la Confédération africaine de football (CAF) de faire jouer le reste de la Coupe de la CAF 2019-2020 au Maroc. Les détails.
A
A

La Confédération africaine de football (CAF) a choisi, ce mardi 30 mai, le Maroc pour accueillir les demi-finales (RSB-HUSA et Horoya AC-Pyramids FC) et la finale de la Coupe de la CAF.

Lamine Ndiaye, entraîneur du champion de Guinée, a exprimé des regrets après l’annonce, lors d’une visioconférence. "Ils auraient pu choisir un autre pays qui n’est pas concerné. La Tunisie par exemple, c’est un pays neutre, plus indiquée si on voulait rendre neutres les choses. Là, les Marocains seront favorisés, c’est certain, mais bon on n’en est pas encore là", a annoncé le technicien sénégalais dans des propos relayés par le site officiel du Horoya.

Lire aussi: Coupe de la CAF: un Final 4 au Maroc pour clore la saison

"A mon sens, quand tu fais des matches sur terrain neutre, il faut que ça soit vraiment neutre, surtout lorsqu’on connaît déjà les données. Là on sait qu’il y a deux équipes marocaines en demi-finale, donc si tu joues une de ces équipes en finale, le stade sera acquis à sa cause", a-t-il poursuivi.

Pourtant, la CAF avait annoncé, dès le 6 mars, que la finale de la deuxième plus importante des compétitions africaines interclubs se jouerait au Maroc au Complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat alors que les demi-finalistes n’étaient pas encore connus.

Par Salwa Hosni
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous