Filinfo

Foot

Le Maroc va-t-il perdre son influence au sein de la CAF?

© Copyright : DR
Kiosque360. Le football marocain est en passe de perdre son influence au sein de la Confédération africaine de football. La FIFA fait actuellement pression sur Ahmad Ahmad, allié du Maroc, afin qu’il ne se présente pas pour un second mandat à la tête de l’instance footballistique africaine.
A
A

Alors que le football marocain a réussi à se faire une place au sein des hautes sphères de la Confédération africaine de football (CAF) depuis le départ de l’ex patron du football africain, le Camerounais Issa Hayatou, cette parenthèse pourrait malheureusement bientôt prendre fin. La FIFA fait en effet pression sur l’actuel patron de la CAF, Ahmad Ahmad, allié du Maroc, pour qu’il ne se présente pas en vue de briguer un second mandat, rapporte le quotidien Assabah du mardi 20 octobre.

La candidature d’Ahmad Ahmad a été mise en sursis depuis que deux commissions de la FIFA, celles de l’éthique et de la gouvernance, ont décidé d’enquêter sur le patron malgach de l’instance footballistique africaine, suite à des soupçons de corruption et de mauvaise gouvernance. Ahmad ne pourra en effet pas se présenter à un second mandat si l'une de ces deux commissions s’oppose à sa candidature.

Face aux menaces de départ d’Ahmad Ahmad, ce serait le très influent cadre tunisien Tarek Bouchamaoui qui pourrait se porter candidat et succéder au responsable malgache, ce qui constituerait une mauvaise nouvelle pour le football marocain. Rappelons que la FIFA avait précédemment ouvert un dossier disciplinaire à l’encontre d’Ahmad Ahmad, mais rien n’a pour l’instant été retenu contre lui, précisent nos confrères arabophones.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous