Filinfo

Foot

Le sponsor du Barça va-t-il migrer au PSG?

© Copyright : DR
Kiosque360. Alors que le partenariat du Paris Saint-Germain avec son sponsor actuel, le groupe Accor, arrive à son terme, le club de la capitale française pourrait bien trouver un nouveau sponsor. Et si c’était l’actuel sponsor du Barça, le Japonais Rakuten?
A
A

Après avoir raflé Neymar, puis Messi, le Paris Saint-Germain va-t-il finir par porter un dernier coup fatal au FC Barcelone en lui chipant son sponsor principal? Rien n’est encore sûr, mais l’hypothèse fait son chemin, surtout que le contrat liant le club de la capitale française à son sponsor actuel, le Groupe hôtelier Accor, prendra fin à la clôture de cette saison, rapporte le site sportune.fr dans un article publié ce vendredi 10 septembre.

Même si rien d’officiel n’est annoncé pour l’instant, les observateurs voient mal un sponsor comme Accor, qui opère dans un secteur frappé de plein fouet par les retombées de la pandémie du coronavirus, avoir les moyens financiers de continuer à sponsoriser un Paris Saint-Germain constellé de stars. Car si le groupe Accor verse actuellement environ 60 millions d’euros par an au PSG, l’on imagine mal la direction du PSG se contenter de cette somme si reconduction du contrat il y aura.

Du côté du Barça, le groupe Rakuten, sponsor principal du club catalan, verra lui aussi son contrat prendre fin en juin 2022. Mais contrairement au groupe Accor, Rakuten, qui est un groupe japonais spécialisé dans le e-commerce, se porte à merveille et n’a été guère impacté par la pandémie du coronavirus, bien au contraire.

Le géant japonais pourrait être tenté de quitter le Barça, surtout que le club catalan a laissé filer sa star, Lionel Messi. "Pour poursuivre le travail d’expansion de marque entrepris ces dernières années, en Asie, le géant du e-commerce pourrait être un allié de poids, pour le PSG. Et puis cela donnerait l’occasion de nouvelles saillies, à Javier Tebas, le patron de la LFP espagnole", estime sportune.fr.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous