Filinfo

Foot

Lekjaa pousse un énorme coup de gueule contre Osian Roberts

Photomontage de Fouzi Lekjaâ (à gauche), président de la FRMF, et Osian Roberts, directeur technique nationale. © Copyright : DR
Kiosque360. Après plusieurs mois d'attente, Fouzi Lekjaa a exprimé le fond de sa pensée au patron de la DTN, Osian Roberts, qu'il a accusé de tarder à rendre sa copie concernant le plan de relance du football marocain.
A
A

Lors d'une réunion avec les cadres du football marocain, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, a tiré à boulets rouges sur le président de la Direction technique nationale (DTN), Osian Roberts.

A en croire le quotidien Assabah du lundi 29 juin, Lekjaa a laissé libre cours à sa colère contre le patron de la DTN, l'accusant de tarder dans la livraison d’un plan pour réhabiliter le football marocain, et l'absence d'objectifs clairs dans son plan d’action.

Lekjaa serait excédé par les discours d’Osian Roberts sur un projet dont les contours ne sont pas clairs, et lui aurait demandé de fixer un agenda précis des cycles de formation, des cadres qui vont en bénéficier, ainsi que les lieux où ils seront tenus.

Assabah révèle que Lakjaa est entré dans une colère noire quand Osian Roberts a évoqué le programme de rassemblement des différentes sélections nationales sans être capable de fixer des objectifs clairs. Le patron de la fédération s’est trouvé dans l’obligation de lui rappeler que le temps presse et que les sélections marocaines doivent se préparer à affronter des échéances continentales difficiles.

Lekjaa s'est montré intraitable, fixant des objectifs à la DTN qui consistent pour les sélections marocaines à se qualifier à toutes les compétitions africaines et aurait exigé rien moins qu’une victoire en finale de la CAN U-17.

Enfin, le président de la fédération a exprimé le fond de sa pensée concernant le choix de certains cadres étrangers, accusant Osian Roberts de privilégier des noms qui font partie de son réseau.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous