Filinfo

Foot

Liga et Premier League unis contre la "Super Ligue"

Javier Tebas, président de la Liga espagnole (LFP). © Copyright : DR
Kiosque360. La "Super Ligue" européenne n’est vraiment pas du goût de tout le monde. Pourtant, sa création continue d’alimenter les débats. Le patron de la Liga espagnole, Javier Tebas, trouve que c'est une idée de fous.
A
A

La rumeur n’a jamais cessé d’enfler et a atteint son paroxysme en ce début de semaine. "Le projet d’une super ligue européenne de football, qui rassemblerait les meilleurs clubs du continent et qui serait soutenu par la Fifa selon des informations de presse, a suscité mardi l’opposition de la Liga espagnole et de groupes de supporters", explique le site ouest-france.fr, ce mercredi 21 octobre.

En effet, selon les informations de Sky Sport, reprises par beaucoup de journaux européens, des négociations en vue de la création de cette nouvelle compétition, qui serait directement rivale des compétitions européennes déjà existantes comme la Ligue des champions et la Ligue Europa organisées sous l’égide de l’UEFA, seraient sur le point d’aboutir.

Selon ce qui ressort de cette réflexion, cette “super ligue” devrait être constituée de 18 clubs, les meilleurs des principaux championnats européens. L'objectif c’est d’avoir des play-offs en fin de saison et voir un Final 8, comme celui que l’UEFA a organisé en août dernier à Lisbonne pour finir la Ligue des champions. 

Pour Sky Sport, ce championnat devrait être doté d’un financement bancaire de 6 milliards de dollars, garantis par les futurs droits télé qui seront générés. Le média britannique, repris par ouest-France.fr, précise que chacun des clubs participants pourrait recevoir des centaines de millions de livres sterling. 

Globalement, les matchs se déroulent en milieu de semaine pour laisser le temps aux championnats locaux de se poursuivre sans problème. Or, la Champion’s League et la Ligue Europa risquent d’en souffrir. 

Pour Javier Tebas, président de la Liga, les projets souterrains semblent bons uniquement quand on les envisage à 5 h du matin après une nuit passée au bar. "Les auteurs de cette idée -s’ils existent vraiment, car il n’y a personne pour la défendre- font preuve non seulement d’une ignorance totale de l’organisation et des coutumes du football européen et mondial, mais aussi d’une grave méconnaissance des marchés des droits audiovisuels", a estimé le dirigeant sur ESPN et repris par Ouest-France.

"Si vous êtes un propriétaire de club ou un financier et que vous vous imaginez qu’une crise sanitaire mondiale est l’occasion idéale pour démanteler le football et le remodeler pour qu’il convienne aux milliardaires… vous n’avez pas idée à quel point les supporters détestent votre concept", a déclaré aussi l’Association anglaise des supporters de football. 
Cette nouvelle “Super ligue” n’est donc pas du goût de tout le monde.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous