Filinfo

Foot

Mabidi obtient 2,6 MDH dans son litige avec le Raja

© Copyright : DR
Kiosque360. Le Raja de Casablanca vient de perdre une nouvelle affaire devant la commission des litiges de la FIFA. Mabidi va recevoir un chèque de 2,6 millions de dirhams.
A
A

Les décisions de la commission des litiges à la FIFA concernant le Raja de Casablanca se multiplient ces derniers jours. On apprend du quotidien Al Ahdath Al Maghribia du 21 mai qu’un nouveau jugement est tombé cette semaine à propos d’un litige qui opposait les verts à leur ancien joueur Lema Mabidi. La FIFA donne donc raison au joueur congolais et impose au Raja de lui verser 2,6 millions de dirhams.

Les dirigeants du club casablancais se retrouvent une nouvelle fois devant l’obligation de respecter la décision de la FIFA dans les plus brefs délais pour éviter d’autres sanctions plus lourdes de conséquences. Le quotidien précise que le grand nombre de dossiers concernant le Raja ne joue pas en sa faveur si le joueur n’est pas payé. 

D'ailleurs, le quotidien liste les récentes affaires. Rien que depuis le début de la crise liée au Covid-19, le Raja a reçu trois jugements. Le premier a été contre le club Émirati de Beni Yass dans le cadre de l’affaire du défenseur Ismail Benlamaalem. Le Raja a dû payer 4 millions de dirhams pour boucler ce dossier.

Quelques jours après, c’était au tour de l’affaire Ben Malongo et son ancien club du TP Mazembé. Le club marocain a signé un chèque de presque 3 millions de dirhams au profit du club congolais comme l’explique le quotidien. Enfin, le Ghanéen Ben Awal a obtenu auprès du Raja 700.000 dirhams pour clore son dossier. 

Le quotidien rappelle que le club n’a, cependant, pas encore trouvé de solution dans l’affaire l’opposant à M’Hamed Fakhir. Ce dernier a refusé les 5,2 millions de dirhams que la FRMF devait accorder au Raja au titre de la transmission télé. Le technicien marocain veut porter l’affaire devant le TAS. Le quotidien rappelle enfin que le Raja a encore d’autres litiges à solder.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Moghreb de Tétouan
Foot Union arabe de Football

1 commentaires /

  • Mansour Essaïh
    Le 21 May. 2020 à 02h42
    On ne s'improvise pas ENTREPRISE SPORTIVE du jour au lendemain. Muter complètement avec les mêmes têtes habituées à la facilité et au biberon c'est la ligne droite vers la faillite. Si, au mois, on leur avait inculqué quelques rudiments de management avant de les charger d'une mission impossible.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous