Filinfo

Foot

Messi veut clore le débat sur son départ

© Copyright : DR
Kiosque360. Le multiple Ballon d’or est sorti de son silence et s’est adressé cette fois au public et aux fans du Barça. Il veut mettre un terme à cet épisode, en attendant la fin de son contrat en juin prochain.
A
A

Après son coup de sang au mois d’août dernier, Lionel Messi a repris la parole ce mercredi dans une interview accordée au quotidien catalan Sport, repris par Eurosport. "Après tant de désaccords, j'aimerais mettre un point final. Tous les supporteurs de Barcelone doivent s'unir pour penser que le meilleur est à venir", a lâché l’Argentin qui a décidé de passer sa dernière année avec le club.
 
Pour rappel, le capitaine avait demandé à son club formateur de le laisser partir gratuitement cet été alors que son contrat courrait jusqu'en juin 2021. Lui et ses avocats se sont basés sur une clause de départ inscrite dans le contrat, qui, selon le club, n'était plus valable cet été.

"J'assume mes erreurs, et si j'en ai fait c'était seulement pour rendre le FC Barcelone meilleur et plus fort”, explique l’Argentin. “Je voudrais envoyer un message à tous les socios et à tous les fans qui nous suivent: si quelqu'un a pu être importuné par ce que j'ai fait ou dit, qu'il sache que je l'ai toujours fait dans l'intérêt supérieur du club", ajoute le capitaine des Blaugranas.

Pour le multiple ballon d’Or, il faut ajouter la passion à l'imagination pour atteindre les objectifs du club, demandant à l'ensemble des supporters de rester unis en cette période. 

Deux de ses proches au sein de l'effectif du Barça sont partis cet été, Luis Suárez à l'Atlético Madrid et Arturo Vidal à l'Inter de Milan. Le nouvel entraîneur, Ronald Koeman, ne comptait plus sur eux, conclut le site d’information d’Eurosport.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous