Filinfo

Foot

Quand Didier Deschamps attendait des excuses de Karim Benzema

Karim Benzema. © Copyright : DR
Kiosque360. Alors qu'un ex-agent de Karim Benzema vient d'affirmer que c'est Noël Le Graet, président de la Fédération française de football, qui refusait que le Madrilène soit sélectionné, une autre version tombe. Didier Deschamps aurait exigé des excuses pour reprendre Benzema, révèle l’ex-international français Jérôme Rothen.
A
A

Auteur d’une saison encore une fois époustouflante avec le Real Madrid, avec lequel il a gagné tous les titres, Karim Benzema n’ira pourtant pas à l’Euro avec les Bleus. Interrogé sur le divorce entre l’équipe de France et Benzema, l’agent de joueurs et proche ami de KB9, Karim Djaziri, a récemment déclaré que l’attaquant du Real avait tenté de discuter en tête-à-tête avec Noël Le Graet. Ce dernier, qui serait la cause de l'entêtement de Didier Deschamps, a refusé cette entrevue. Face à cette révélation, l’ex-international français, Jérôme Rothen, apporte une nouvelle version, selon le site foot01.com dans un article publié ce dimanche 25 avril.

Pour l’ancien latéral droit de l’AS Monaco et du Paris Saint-Germain, Karim Benzema aurait dû présenter des excuses à Didier Deschamps, qui n’attendait que ça, selon lui.

«Qu'est-ce qui empêche Karim Benzema de communiquer de la même façon que Karim Djaziri? De toute façon, on peut dire ce qu'on veut sur cette affaire-là, mais c'est pour ça que ça ne s'arrangera jamais. C'est une affaire d'hommes entre les deux. Il y a peut-être des propos de Karim Benzema qui ont été mal interprétés par Didier Deschamps, mais il a vécu des menaces, c'est allé très loin sur sa famille... C'est sûr qu'il lui en tient rigueur parce que c'est venu de Karim Benzema. La faute au départ, c'est bien Karim Benzema qui l'a faite, ce n'est pas Didier Deschamps», a déclaré Jérôme Rothen.

«Après, qu'il soit fautif ou pas, je n'en ai rien à faire ! C'est cette affaire-là (de sextape, Ndlr) qui a tout déclenché. Si le joueur que je trouve incroyable, comme tout le monde, on est tous unanimes, pense qu'il n'a pas fauté et qu'il n'a pas à s'excuser, excuse-moi de penser qu'il fait une grave erreur ! Ça ne pourra jamais s'arranger. Tu peux faire toutes les communications du monde. Didier Deschamps attend (des excuses), enfin il attendait, maintenant je pense que c'est trop tard. Il attendait juste un appel, qu'ils se voient, qu'ils parlent de cette affaire-là. Et là je suis persuadé qu'il aurait de nouveau été sélectionné. Mais malheureusement il ne l'a jamais fait et ça ne peut pas s'arranger», a poursuivi celui qui exerce désormais en tant que consultant, et qui, soit dit en pensant, a toujours défendu la non-sélection de Benzema.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Equipe de France
Foot Ligue des champions

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous