Filinfo

Foot

Zidane reste aux rênes du Real Madrid:

Au Real Madrid, Zineddine Zidane garde son destin en mains. © Copyright : DR
Kiosque360. C’est parce que le Real Madrid est le club le plus titré en Ligue des champions, dont trois titres avec Zinedine Zidane, que le moindre faux pas est vu comme un probable divorce entre ce duo. La défaite ce mardi face au Chakhtar Donetsk a encore relancé le débat sur l'avenir du champion de la Liga, Zizou.
A
A

Le Real Madrid connait cette année une aventure en dents de scie en Ligue des Champions. Ce mardi, le club aux 13 coupes aux grandes oreilles a perdu une nouvelle fois face au modeste Chakhtar Donetsk, et cela soulève des vagues. Zinedine Zidane est prétendu visé, même s’il a tenté d’expliquer qu’il n’y pas de feu en la demeure. Il a ainsi, immédiatement après le match, annoncé qu'il ne démissionnerait pas, comme le rapporte France Football dans un article ce mercredi 2 décembre. Sauf qu'une partie de la presse espagnole estime que Zizou ne fait plus l’unanimité à Madrid et au sein du club.

Selon Marca, cité par France Football, “la confiance en le coach n'est plus la même qu'avant. Beaucoup de décisions ne sont pas appréciées et le travail du coach est ainsi remis en question et de plus en plus encore chaque jour. Au début, l'échéance fixée pour voir la réaction de l'équipe avant qu'une décision ne soit prise était estimée à deux semaines. Mais le revers contre l'équipe ukrainienne a été de trop. À l'intérieur du club, certains pensent que le moment d'une décision importante est peut-être venu et que cela pourrait passer par un adieu du technicien”.

De toutes les façons, la presse madrilène avoue qu’il y a un malaise au sein du club et que la situation ne s’améliore pas mais, bien au contraire, elle se dégrade de semaine en semaine. 

Cependant, de nombreux articles de presse défendent le technicien français et s’attaquent aux dirigeants du club. “Quelle est la responsabilité de Zidane dans le fait de devoir remplacer Cristiano Ronaldo par Mariano ou Jovic ?”, explique le journaliste Juan Ignacio Garcia-Ochoa de Marca, repris par France Football. *

Marca affirme même qu’il n’y a pas sur le marché un grand gabarit capable de remplacer Zidane. Et ce n’est pas Mauricio Pochettino, qui  aurait un temps d'avance sur Raul en cas de départ de Zidane, qui redressera la barre. Il suffit de voir l’état dans lequel il a laissé Tottenham avant que Mourinho ne vienne sauver les meubles.

D'ailleurs, pour Josep Pedrerol, le célèbre présentateur de l’émission El Chiringuito de la Cadena Ser, l’entraîneur français du Real Madrid est intouchable. Car il "a gagné le droit de décider de son avenir lui-même et de ne pas se faire virer".

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous