Filinfo

Foot

Sortis de l'Euro 2020 par la Nati, les Bleus entrent dans l'ère du changement

La tristesse des Bleus après leur élimination par la NATI. © Copyright : DR
Kiosque360. Douchée par la Suisse, lundi à Bucarest, l’équipe de France se doit de tourner la page et se projeter pour la Coupe du monde au Qatar. Mais pour y arriver, il faut effectuer quelques réglages.
A
A

Après la finale de l’Euro 2016 et le sacre au Mondial 2018, l’élimination des Bleues face à la Suisse sonne la fin du cycle de Didier Deschamps. A 52 ans, ses choix tactiques, ses hésitations et ses changements ont plus perturbé ses joueurs qu’autre chose, rapporte RMC Sport ce mardi 29 juin.

Rester ou prolonger, Deschamps va se plier à l’avis de Noël Le Graët et la FFF qui ont leur mot à dire à ce sujet. A l’heure où Zinédine Zidane est libre de tout engagement, c'est peut-être le bon moment d’ouvrir un nouveau chapitre, en laissant Deschamps partir avec toute la reconnaissance qu’il mérite. 

En cas de départ de Deschamps, son successeur devra révolutionner le jeu des Bleus, d’autant que certains d’entre eux ont été alignés à des postes inhabituels. Sans un plan de jeu fixe, travaillé et intégré, les partenaires de Kylian Mbappé ont cruellement manqué de repères. Le défi sera désormais d’installer un schéma type (et de s’y tenir un minimum) afin d’arriver au Qatar avec plus de certitudes fin 2022.

Le groupe des 26 convoqués cet été par Deschamps est relativement jeune et presque l'ensemble de l’effectif sera présent à la prochaine Coupe du monde. A l’exception de quelques cadres, qui semblent arriver au bout de leur aventure en sélection. C’est le cas de Steve Mandanda (36 ans), Olivier Giroud (35 ans), ou encore Moussa Sissoko (32 ans). 

Pour renouveler l’effectif, le prochain sélectionneur a le choix de puiser dans l’immense réservoir des joueurs à l’image d’Anthony Martial (Manchester United), Ferland Mendy (Real Madrid), Benjamin Mendy (Manchester City), Jonathan Ikoné (Lille), Houssem Aouar (OL), Nabil Fekir (Betis Séville), Dayot Upamecano (Bayern Munich), Tanguy Ndombélé (Tottenham) ou Eduardo Camavinga (Stade Rennais). 

Mais de nouveaux visages sont susceptibles de faire leur apparition en équipe de France. A commencer par le défenseur central Ibrahima Konaté (22 ans), qui vient de signer à Liverpool ou Théo Hernandez, le petit frère de Lucas (23 ans), séduisant avec l’AC Milan au poste de latéral gauche. Nordi Mukiele (Leipzig) et Bouna Sarr (Bayern Munich) pourraient aussi être essayés à droite de la défense.

 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous