Filinfo

Foot

Tunisie: guerre fratricide pour la présidence de la CAF

© Copyright : DR
La guerre fratricide se poursuit en Tunisie. Tarek Bouchamaoui et Wadi El Jary ambitionnent tous les deux de prendre la place d'Ahmad Ahmad.
A
A

En Tunisie, la guerre Tarek Bouchamaoui-Wadi El Jary, qui souhaitent tous les deux accéder à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF), fait rage. Le deuxième a virulemment attaqué le premier lors d’une intervention sur la chaîne locale Attassia.

"Bouchamaoui n’a servi en rien dans la défense des intérêts et droits des clubs et des équipes nationales tunisiennes lorsqu’il était président de la commission des arbitres, et président de la commission des compétitions au sein de la CAF", a indiqué El Jary, président de la Fédération tunisienne de football.

Ce dernier a envoyé sa candidature au comité exécutif de la CAF, le 17 septembre, et a expliqué qu’il ne soutiendrait nullement celle de Tarek Bouchamoui. L’Assemblée générale élective de la Confédération, doit, pour rappel se tenir le 12 mars à Rabat et le dernier délai pour le dépôt des candidatures est, lui, fixé au 12 novembre.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous