Filinfo

Foot

Vahid rompt les amarres avec les binationaux indécis

© Copyright : DR
Kiosque360. Il n’y a plus de place sur la liste des Lions de l’Atlas pour les indécis. Vahid Halilhodzic en a marre de leurs hésitations.
A
A

Vahid Halilhodzic serait, selon Al Akhbar daté du 3 décembre, en train de mettre à jour sa liste des Lions de l'Atlas. Le technicien veut faire tomber 6 internationaux dont le niveau a baissé ces dernières semaines, mais surtout tourner le dos à ceux qui hésitent encore à venir défendre les couleurs du Maroc. Il a d’ailleurs cessé de suivre un bon nombre de Marocains qui évoluent dans les championnats européens. Il s’agit par exemple de Mounir Chouiar qui joue à Dijon, Soufiane Aakouche et Yassine Ben Rahhou de Nimes. Al Akhbar explique que Vahid Halilhodzic ne veut plus attendre qu’ils se décident, sachant qu’il a déjà essayé plusieurs fois avec l’aide de Mustapha Hadji. 

Le quotidien explique que le sélectionneur marocain leur avait accordé un temps suffisant de réflexion, mais il ne veut plus attendre davantage. Il faut rappeler que le duo Halilhodzic-Hadji a déjà réussi à convaincre de très bons éléments à l’image de Zakaria Aboukhlal, Idriss Sadki, Yassine Boujellab, Samy Mae et Ayman Barkouk, qui ont rejoint les Lions de l'Atlas.
 
Par ailleurs, la Fédération royale marocaine de football ne baisse pas les bras dans l’affaire d'un autre binational, Munir El Haddadi. Pour rappel, la FIFA et le TAS ont refusé que le Maroco-Espagnol, qui évolue au FC Séville, change de nationalité sportive pour pouvoir porter les couleurs des Lions de l’Atlas, lui qui a déjà joué avec la Roja. Pour sa part, le quotidien Assabah de 3 décembre, qui cite des sources anonymes à la FRMF, ajoute que ce dossier va connaître de nouveaux rebondissements prochainement.  

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


1 commentaires /

  • abdelmalek
    Le 03 Dec. 2020 à 17h24
    Pourquoi vouloir à tout prix El Haddadi? N'avait-il pas préféré jouer pour l'Espagne? C'est seulement qu'il n' a plus sa place dans la sélection espagnole qu'il redécouvre le Maroc.
    Il y a tellement de joueurs qui préfèrent le Maroc à tout; c'est à eux qu'il faut faire appel.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous