Filinfo

Foot

Vidéo. Mauritanie: réactions après le limogeage de l'entraineur des "Mourabitounes"

La Fédération de football de la République Islamique de Mauritanie (FFRIM) a décidé de limoger Corentin Martins, le coach français qui dirigeait l’équipe nationale de football "Les Mourabitounes" depuis 7 ans.

Corentin Martins, le sélectionneur de l'équipe nationale mauritanienne a été limogé. Cette mesure est la conséquence de trois défaites consécutives en éliminatoires de Coupe du monde Qatar 2022 (contre la Zambie, la Guinée Equatoriale et la Tunisie) et un match nul contre la Tunisie dimanche dernier à Nouakchott. Elle est diversement accueillie au sein de l’opinion nationale.

Mohamed Kowri, technicien, approuve la décision des autorités fédérales. «La mesure prise par le président de la fédération est logique, car les résultats de l’équipe de cet entraîneur ne sont pas à la hauteur des attentes», compte tenu de tous les moyens mobilisés par le gouvernement et les autorités fédérales.

Mamoudou Diop, ex international, gardien de buts, rejette «un limogeage injustifié à quelques mois des phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2021) prévues au Cameroun». Il déplore une erreur du président de la fédération et rappelle les dangers de l’instabilité sur le banc des techniciens de l’équipe nationale.

Thiam Mamadou, journaliste, directeur de publication du site d’informations en ligne «RIM Sports» trouve logique la décision des fédéraux, face au cas d’un technicien qui a atteint son plafond de verre «ne maîtrise plus le vestiaire, et classe certains joueurs sans club depuis plus d’une année, alors que la concurrence est un important facteur de performance. Il y a également la réalité d’un effectif vieillissant, que l’entraîneur n’a pas eu l’idée de renouveler».

Pour rappel, Corentin Martins a qualifié la Mauritanie à deux CAN consécutives (Egypte 2019 et Cameroun 2021), les premières de l'histoire footbalistique mauritanienne.

Par De notre correspondant à Nouakchott Amadou Seck
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous