Filinfo

Foot

Voici comment le Covid a donné un sursis au Raja

© Copyright : DR
Kioque360. La finale de la LDC est maintenue au 6 novembre prochain par la CAF, même si le Raja a reporté son voyage en Egypte suite à un nombre important de cas de Covid au sein de son effectif.
A
A

Le Raja de Casablanca a été interdit de déplacement par les autorités sanitaires du Royaume après avoir détecté 8 cas positifs de Covid au sein de l’équipe. Ainsi, les verts n’iront pas cette semaine au Caire en vue d'y affronter le Zamalek pour le compte du match retour de la Ligue des champions africaine.

Le ministère de la Santé a exigé que l’ensemble du club reste en isolement pour 7 jours à partir du 20 actobre, comme le rappelle le quotidien Al Akhbar daté du 22 octobre. 

Ce sont les autorités de l’arrondissement Hay Hassani qui ont adressé une lettre aux dirigeants du Raja pour les informer qu’ils n’ont pas le droit de se déplacer et qu’ils doivent entrer en quarantaine. Le quotidien explique que c’est la délégation du ministère de la Santé de la Région Casablanca-Settat qui a recommandé aux autorités de garder le club en isolement pour les 7 prochains jours. 

Selon le quotidien, les dirigeants du Raja de Casablanca ont été perturbés par cette décision et ont rapidement pris contact avec les responsables à la FRMF et aussi ceux de la CAF pour les mettre au courant des récents développements. Jawad Ziyat et ses troupes ont ainsi demandé à la CAF de reporter le match retour face au Zamalek à une date ultérieure, le temps qu’ils soient tous guéris. La réponse de la CAF était que dans tous les cas, report ou pas report, la finale de la LDC Afrique, prévue au Caire, est maintenue pour le 6 novembre prochain.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous