Filinfo

Foot

Voici comment le reste du championnat va se jouer

Les joueurs du Wydad à l'entraînement. © Copyright : DR
Kiosque360. C'est officiel, la Botola reprend et va durer jusqu’à mi-septembre si la programmation est bien ficelée. Il revient maintenant aux clubs de prendre leurs responsabilités pour imposer le respect du protocole de sécurité sanitaire.
A
A

Le suspense a pris fin ce mardi en faisant des heureux et des déçus. La Botola reprend et Fouzi Lekjaa, le président de la FRMF, a exposé aux présidents des clubs le processus de reprise qui sera adopté et qu’Al Akhbar nous détaille dans son édition du 24 juin.

Les entraînements vont pouvoir reprendre à partir de ce week-end, mais individuellement d’abord, avec la présence de 10 joueurs maximum sur le terrain. Cette étape va s’étaler sur 10 jours.Lors de la deuxième étape, les entraîneurs vont pouvoir programmer des séances collectives pour une vingtaine de jours avant de laisser le temps à la Botola, qui reprendra le 25 juillet. 

La FRMF va donc faire jouer les matchs en retard en premier et s’attend à tout finir le 13 septembre prochain. Pour la reprise, un protocole sanitaire sera adopté en vue de fournir les conditions sanitaires requises dans le plein respect des mesures et procédures décidées par les autorités et dictées par la FIFA. Les clubs qui ne respectent pas ces mesures de sécurité risquent de lourdes sanctions, a prévenu Fouzi Lekjaa. 

Maintenant, le plus gros challenge, selon le quotidien, c’est la programmation qui doit être meilleure que ce que nous avons connu dernièrement. Il n'y a donc plus de temps pour reporter des matchs, sachant que le calendrier est déjà bien chargé. D'ailleurs, les matchs en retard cumulés avant la suspension de la botola posent problème. Le Raja a, par exemple, 4 matchs en retard qu’il va devoir jouer avant la reprise. Les autres clubs ont joué globalement entre 18 et 19 journées. 

En plus de cela, et ce qui rend le rôle de la commission de programmation crucial en cette période, c’est la reprise des compétitions internationales dans lesquelles  4 clubs marocains sont engagés.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous