Filinfo

Foot

La bataille d’Alger

© Copyright : DR
Les quarts de finale de la C1 africaine démarrent aujourd’hui avec le déplacement du Wydad chez le Mouloudia d’Alger. Les Rouges savent ce qu’ils doivent faire, s’ils veulent poursuivre leur rêve africain…
A
A

Encore une fois, les pays du Nord de l’Afrique confirment leur suprématie africaine. Sur les huit équipes en lice pour les quarts de la Champion’s League, cinq sont Nord-Africaines. Le Maroc, la Tunisie et l’Egypte ont placé, chacun, son club le plus titré. Inutile de vous dire lesquels, vous les connaissez par coeur. Alors que l’Algérie crée la surprise en plaçant Belouizdad (anciennement Belcourt) et le Mouloudia d’Alger, deux clubs historiques mais qui restaient sur une longue période de disette.

L’Afrique du Sud défend ses chances avec deux clubs, les mêmes: Mamelodi Sundowns et Kaiser Chefs. Classique. Le dernier invité des quarts est le club tanzanien de Simba, qui n’a jamais rien gagné sur le plan continental.

Remarquons donc au passage l’éclipse, qui se confirme, des clubs camerounais (le Tonnerre et le Canon de Yaoundé, Coton Sport), ivoiriens (Asec Mimosas et Africa Sports), congolais (Mazembe), ghanéens (Asante Kotoko et Hearts Of Oak) ou nigérians (Enyimba).

Disons-le tout de suite: les favoris des quarts sont au nombre de trois. Le Wydad, l’Espérance et Al Ahly, tenant du titre. Avec un gros outsider: cette équipe de Sundowns, qui affrontent d’ailleurs Al Ahly dans ce qui sera le choc de ces quarts de finale. Le Wydad défiera pour sa part le MCA, avec l’avantage de recevoir au match retour.

Que vaut cette équipe du Mouloudia? Premier club algérien à gagner la C1 (en 1976), il n’a plus rien réussi de probant depuis, reculant dans la hiérarchie nationale devant des clubs comme Tizi Ouzou, Sétif ou les voisins de l’USMA.

Actuel 6ème de son championnat, le Mouloudia a quand même réussi à s’extirper, au premier tour de la C1, d’un groupe difficile, comprenant l’Espérance et le Zamalek. Mais les Algérois n’ont battu ni l’un, ni l’autre, même s’ils ont fini devant le Zamalek. Solides et accrocheurs, leur meilleur atout, c’est qu’ils n’ont strictement rien à perdre, leur présence à ce niveau étant déjà une grosse performance.

Le Wydad est, de loin, d’un calibre supérieur. Faciles vainqueurs de leur groupe au premier tour, et leaders incontestés de la Botola, les Rouges font une saison remarquable à tous points de vue. Requinqués par le retour du coach Benzarti et un mercato vivifiant (Ellafi et Msuva, en plus du retour d’El Kaâbi et Ounajem), ils ont coché la C1 africaine au premier rang de leurs objectifs. Ils ont faim. Surtout, ils ont encore quelque chose en travers de la gorge.

Oui, il y a deux ans, les Rouges ont perdu, injustement, une finale dont le match retour n’est pas allé à son terme, face à l’Espérance. Peut-être, d’ailleurs, qu’ils retrouveront cette même Espérance, qui a fait le meilleur tirage des quarts (Belouizdad), en demi-finale, et pourquoi pas en finale. A condition de commencer par éliminer cette équipe du MCA…

De l’équipe qui a gagné le titre continental en 2017, il ne reste plus que le revenant Ounajem, El Karti et Saïdi, en plus de Gaddarine. Les choses ont bien changé depuis. Et si l’équipe de 2017 était à vocation défensive, celle d’aujourd’hui s’appuie d’abord sur une vraie force de frappe offensive.

A Alger, c’est cette puissance offensive qui devrait aider les Wydadis à se sortir du piège tendu par le MCA. Benzarti sait que son équipe a certaines carences défensives, elle n’est pas faite pour bétonner en déplacement, mais pour essayer de ramener quelque chose.

Sur la forme du moment, cela reste très ouvert. Le MCA reste sur trois victoires de rang en championnat. Alors que le Wydad a «bradé» son dernier match domestique (0-0 chez les FAR, avec des Wydadis qui avaient clairement la tête ailleurs).

Rappelons qu’à ce même stade de la compétition, le Wydad avait déjà affronté deux autres équipes algériennes, éliminant l’USMA en 2017, mais se faisant sortir par Sétif l’année d’après. En jouant sur sa valeur, et sauf accident (pénalty, carton rouge), les Rouges devraient conformer leur statut de favoris et forcer le passage aux demies. Croisons les doigts!​

Par Footix marocain
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ligue des champions
Foot On refait le match
Foot On refait le match

À quoi joue Vahid?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous