Filinfo

Foot

Le Maroc refuse que la Champions league se joue aux Emirats

© Copyright : DR
Kiosque360. La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a refusé catégoriquement l’idée de déplacer les trois derniers matchs de la Ligue des champions aux Emirats arabes unis. Une telle option aurait favorisé les deux clubs égyptiens face à leurs adversaires marocains.
A
A

C’est niet ! Le Maroc, par la voix de la FRMF, a mis son veto à l’idée de déplacer le matchs restants de la Ligue des champions africaine aux Emirats arabes unis, alors qu’ils avaient précédemment été programmés au Cameroun, comme l’a décidé la CAF.

Le refus du Maroc s’est fait avec insistance lors d’une réunion du Comité exécutif de la CAF qui s’est tenue en fin de semaine, rapporte le quotidien Assabah du lundi 6 juillet.

Alors que la CAF avait décidé de poursuivre la plus prestigieuse des compétitions africaines au Cameroun en septembre, l’Egypte a fait pression sur l’instance footballistique africaine pour que la suite de la compétition soit finalement déplacée aux Emirats arabes unis, sachant que ce pays abrite une forte présence de la diaspora égyptienne. L’Egypte a également fait miroiter des gains financiers faramineux à la CAF dans le cas où cette dernière acceptait la proposition.

Mais sute à l’opposition du Maroc, les membres du Comité exécutif de la CAF ont refusé à l’unanimité la proposition égyptienne. Rappelons que la CAF attend toujours la réponse du Cameroun qui n’a toujours pas officiellement accepté d’accueillir les demi-finales et finale de la Champions league africaine. Des demi-finales maroco-égyptiennes opposeront le Wydad de Casablanca à Al Ahly, et le Raja de Casablanca au Zamalek du Caire.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Wydad de Casablanca
Foot Wydad de Casablanca

Garrido rate le coche à Berkane

Foot Wydad de Casablanca

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous