Filinfo

Foot

C1: Lewandowski arme fatale du Bayern, mais...

Robert Lewandowski. © Copyright : DR
Treize buts en huit matches de Ligue des champions! Robert Lewandowski peut être l'arme fatale du Bayern Munich lors du tournoi final à Lisbonne, à condition de devenir enfin décisif dans les matches couperets des derniers tours.
A
A

Samedi soir, le Polonais de 31 ans a de nouveau été éblouissant lors du retour des 8es contre Chelsea (4-1), avec deux buts et deux passes décisives.

"Lewandowski a été extraordinaire", s'est enthousiasmé sur Sky l'ancien Ballon d'Or Lothar Matthäus, "il est simplement le nec plus ultra du football mondial et vient de le prouver une nouvelle fois. Il est dans une forme incroyable et, malgré la pause (post-championnat), il est tout de suite dans le rythme".

Même la presse anglaise lui rend hommage dimanche. "Le mortel Lewandowski responsable de l'humiliation des Blues en Ligue des champions", titre The Sun en ligne.

"Il est le joueur le plus complet devant le but et possède toute la panoplie dont a besoin un buteur", renchérit son entraîneur Hansi Flick, admiratif.

66 buts en Ligue des champions 

Mais alors qu'il écrase la concurrence en Allemagne depuis des années (cinq fois meilleur buteur du championnat) et vient de terminer deux fois consécutivement meilleur buteur de la phase de poule de C1, le canonnier a beaucoup été critiqué ces dernières saisons pour avoir coincé dans les rencontres à élimination directe.

Car si son nom avait résonné aux oreilles de l'Europe en 2013, lorsqu'il avait inscrit son légendaire quadruplé avec Dortmund en demi-finale contre le Real Madrid, il n'a depuis jamais réussi à faire franchir au Bayern les toutes dernières marches de la plus prestigieuse compétition.

Son feu d'artifice contre Chelsea constituera-t-il le déclic? "Lewy" a été associé aux sept buts du Bayern contre les Londoniens (3-0 et 4-1), avec trois réalisations personnelles et quatre passes décisives.

A ce jour, sur 66 buts réussis en Ligue des champions (quatrième buteur de tous les temps derrière Ronaldo, Messi et Raul), il n'en a marqué que 10 à partir des quarts-de-finale, et cinq seulement pour le Bayern depuis 2014! (Ronaldo a marqué 40 fois à partir des quarts).

Avant Chelsea, il restait sur sept matches consécutifs de phase finale de C1 sans marquer.

Pas de Ballon d'Or! 

D'où un certain malentendu sur la scène internationale. Jamais Lewandowski n'a été vu comme l'égal des plus grands, Messi et Ronaldo en tête, bien que son président Karl-Heinz Rummenigge clame depuis des années qu'il le mérite, en tant que "meilleur avant-centre du monde".

"Il joue peut-être la meilleure saison de sa carrière. Il aurait mérité le Ballon d'Or", a lancé récemment le dirigeant allemand, lui-même double Ballon d'Or (1980, 1981).

Cette année, la récompense du magazine France Football ne sera pas décernée, pour cause de coronavirus, mais le titre de joueur Fifa de l'année, tout aussi prestigieux aux yeux des Allemands, tend peut-être les bras à Lewandowski: "Si vous me demandez si j'aimerais un jour être footballeur de l'année? Evidemment", a-t-il récemment reconnu.

Désormais à quatre buts du record de Ronaldo de 17 réalisations en une seule édition de la C1, le natif de Varsovie préfère pourtant se focaliser sur la victoire finale, et sur son rêve de soulever enfin le trophée suprême du football de clubs: "Pour n'importe quel joueur c'est un grand objectif, dit-il. Pour commencer il va nous falloir battre Barcelone, nous ne devons pas penser à ce qui se passera ensuite".

Contre Messi & Co, et peut-être plus loin, la capacité du Bayern à aller décrocher le deuxième triplé coupe-championnat-C1 de son histoire (après celui de 2013) dépendra très largement de la performance de son buteur.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous