Filinfo

Foot

Achraf Hakimi, un choix à faire

© Copyright : DR
Inter ou pas Inter, espérons que ce garçon au talent fou continue son ascension vers les sommets du football européen. Pour le plus grand bonheur des Lions de l’Atlas!
A
A

Où ira Achraf Hakimi? Son prêt à Dortmund s’achève le 30 juin, date à laquelle il est censé retourner à son club formateur, le Real Madrid. Mais le fera-t-il? On l’annonce avec insistance en Italie (Inter). On parle aussi de pistes sérieuses en Allemagne (Bayern) et en Angleterre (Manchester City), alors que la piste de Paris semble refroidie.

Hakimi affole les recruteurs parce que c’est l’un des meilleurs latéraux évoluant en Europe. Il est jeune (21 ans), il vaut de l’or. Le site de référence, Transfermarkt, l’évalue à 54 millions d’euros. Ce qui fait de lui le joueur marocain le plus cher de l’histoire, même si son transfert, si transfert il y a, pourrait se négocier autour de 40-45 millions. Le même montant à peu près pour lequel Ziyech a quitté l’Ajax pour Chelsea.

Nous parlons d’un top joueur, qui a déjà gagné la Champion’s League avec son club formateur, a disputé un Mondial, et compte déjà plus de 20 sélections. Pour son âge, c’est un phénomène.

Où ira donc notre Hakimi national?

Ce garçon possède deux atouts majeurs dans le football moderne: la vitesse et la polyvalence. Il va vite et il peut jouer pratiquement partout. Initialement latéral droit, il peut basculer à gauche sans aucun problème. Avec la sélection marocaine, c’est d’ailleurs à gauche qu’on l’a surtout vu, y compris lors du Mondial russe, le couloir droit étant plutôt réservé à Nabil Dirar.

Mais Hakim n’est pas seulement défenseur. Il peut évoluer au milieu en piston droit ou gauche, et même un cran plus haut, dans un pur rôle d’ailier à l’ancienne. Droit ou gauche, encore une fois. Qui dit mieux?

Ses statistiques sont d’ailleurs dignes d’un attaquant. A Dortmund, il vient de boucler la saison avec 9 buts (dont 4 en Champion’s League) et 10 passes décisives. Du haut niveau. Mais à Dortmund, il évolue dans un schéma à trois derrière (3-5-2) avec un positionnement généralement très haut, qui met en évidence ses qualités offensives.

C’est la raison pour laquelle les Allemands tiennent à le recruter définitivement, ou à obtenir un nouveau prêt. Ils ont compris qu’il ne sert à rien de vouloir retenir derrière un joueur ultra rapide et pas maladroit des deux pieds, capable de déborder, de centrer mais aussi de marquer. Parce qu’il très complet.

Et avec tout cela, Hakimi possède encore une marge de progression. Car personne ne sait jusqu’où il peut aller. Cet atout formidable est aussi un problème. Hakimi peut encore progresser, mais il a un choix douloureux à faire : quel est ce choix, quel est ce club, qui lui permettrait d’aller encore plus haut?

Rester à Dortmund, où il est un titulaire indiscutable, lui offrirait des garanties en termes de temps de jeu, et une certaine stabilité indispensable pour sa progression. Mais, en deux années pleines et accomplies, n’a-t-il pas déjà fait le tour de la question?

Retourner au Real rapprocherait Achraf de son rêve d’enfant: devenir une star à la maison, chez lui, dans sa ville natale et avec son club de cœur. D’autant que coach Zidane a été le premier à le repérer dès ses premiers à la Castilla. Mais il y a deux problèmes au Real. Le premier s’appelle Carvajal, numéro un à droite, et le temps de jeu de Hakimi pourrait en pâtir. Le deuxième problème s’appelle le système de jeu du Real version Zidane, qui ne cadre pas vraiment avec les qualités du joueur.

Le Real d’aujourd’hui s’est construit à partir d’une solide basse arrière, dans laquelle les latéraux défendent beaucoup avant de «monter» en attaque. Fini le football champagne avec des latéraux volants à la Marcelo. Ce dispositif couperait les ailes de Hakimi, dont la rigueur défensive n’est pas la qualité première.

Reste la piste de l’Inter Milan, peut-être la plus sérieuse. Antonio Conte est en train de monter une équipe de feu pour essayer de détrôner la Juventus. Avec des vrais pistons à droite et à gauche. Ce n’est pas Dortmund, mais le dispositif à trois derrière cadre davantage avec les qualités d’Achraf. En tout cas plus que le Real actuel.

Sans oublier la piste de Manchester City, un club qui pourrait bientôt s’installer sur le toit de l’Europe, avec une philosophie de jeu idéale pour les qualités de notre Hakimi national. Mais, est-il vraiment la priorité ou simplement une piste parmi d’autres pour Guardiola?

Comme on le voit, le choix d’Achraf, qui sera officialisé dans quelques heures, n’est pas si simple. Inter ou pas Inter, espérons que ce garçon au talent fou, et qui semble avoir la tête sur les épaules, continue son ascension vers les sommets du football européen. Pour le plus grand bonheur des Lions de l’Atlas!

Par Footix marocain
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lionel Messi
Foot On refait le match
Foot On refait le match

Général Vahid!


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous