Filinfo

Foot

Des Lions pas géniaux, mais disciplinés!

© Copyright : DR
Le Maroc essaiera d’obtenir une sixième victoire de rang dans ces éliminatoires du Mondial 2022. Un cas unique en Afrique, et historique pour les Lions. Impossible de faire la fine bouche.
A
A

Le Maroc accueille demain la Guinée pour boucler cette phase de poules avec, comme bilan, cinq victoires en cinq matchs et une qualification (pour les barrages du Mondial) déjà acquise.

Mais on aurait tort de croire que le match compte pour du beurre. Les Lions peuvent battre un record historique. En battant la Guinée, la bande de Vahid entrera déjà dans l’histoire en étant la première sélection marocaine à remporter tous ses matchs qualificatifs. C’est anecdotique, bien sûr, on peut aussi relativiser la performance en arguant que le Maroc a disputé tous ses matchs qualificatifs à domicile. Soit.

Mais une victoire est une victoire, et l’enchainement des victoires ne va jamais de soi. Personne ne l’a d’ailleurs réussi dans ces éliminatoires dans cette course à Qatar 2022.
On l’a encore vu, vendredi, face au Soudan. A l’arrivée, il y a un 3-0 mais, en première mi-temps surtout, les Soudanais auraient pu ouvrir le score ou revenir plusieurs fois à hauteur des Marocains sans un grand Bono dans les bois.

Le match de la Guinée pourrait servir à de nouvelles expérimentations. Face au Soudan, on a vu comment Vahid a pris le parti de conforter Mmaee, auteur de ses premiers buts en sélection, et surtout Louza, lui aussi buteur, et qui se positionne (avec succès) dans un rôle de pivot offensif, à la fois pourvoyeur de bons ballons et de finisseur, qui rappelle Ziyech.

En-Nesyri étant blessé, Vahid peut compter sur Mmaee et/ou El Kaâbi à la pointe de l’attaque. Deux solutions crédibles, alors que, il y a encore quelques mois, Mmaee était inconnu au bataillon et El Kaâbi semblait oublié des sélectionneurs.

Même remarque pour le revenant Boufal, aligné d’entrée face au Soudan, et que Vahid pourrait de nouveau tester, pour augmenter son capital confiance. Les matchs sans enjeu direct, où la qualification est déjà acquise, servent justement à cela.

Le match de demain servira, au passage, de préparation pour la CAN qui se profile déjà à l’horizon. Dans moins de deux mois, si tout va bien (parce qu’on ne sait jamais avec les retards accumulés dans la préparation des stades), les Lions iront défendre leur chance au Cameroun, au milieu du gratin africain.

Le Maroc se trouve dans un groupe a priori abordable, mais dont il faudra se méfier, avec un Ghana qui vient d’arracher sa qualification pour les barrages du Mondial, un Gabon toujours emmené par le talentueux Aubameyang et un petit poucet surprenant, les îles Comores, qui nous ont déjà posé des problèmes par le passé.

Sans ses meilleures gâchettes, En-Nesyri et Ziyech, et avec un effectif largement renouvelé depuis la dernière CAN, les Lions ont encore besoin de peaufiner leurs automatismes et d’accumuler les matchs ensemble pour développer leur vécu commun. Parce que, et sauf surprise, comme des blessures de dernière minute, Vahid tient déjà son groupe pour la CAN.

C’est ce groupe qui essaiera, face à la Guinée, d’enchainer une sixième victoire de rang. C’est tout le mal que l’on souhaite à cette bande, qui ressemble à son coach: laborieuse, mais sérieuse, appliquée et surtout disciplinée. Surtout disciplinée!

Par Footix marocain
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous