Filinfo

Foot

Vidéo. Lions de l’Atlas: ce qu'il faut retenir de la conférence de Coach Vahid

Comme à l’accoutumé, le sélectionneur national Vahid Halilhodzic a prononcé de nombreuses phrases mémorables et autres punchlines lors de sa conférence de presse, ce jeudi 30 septembre.

Vahid Halilhodzic dévoilait sa liste pour la double confrontation avec la Guinée-Bissau, les 6 et 9 octobre, puis la Guinée le 12 du même mois dans le cadre des 2e, 3e et 4e journées des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022.

Sélection de ses phrases les plus marquantes:

«C’est une belle satisfaction»: Vahid Halilhodzic se réjouit de voir le Maroc accueillir 12 matchs internationaux au mois d’octobre et met en avant ses infrastructures.

«Cette équipe n’a encore rien gagné, il ne faut pas aller plus vite que la musique»: Coach Vahid fait preuve d’un réalisme frappant au sujet de cette génération marocaine dorée dont le palmarès reste vide.

«Ça, ça ne m’intéresse pas»: il est en colère au sujet du mauvais positionnement de ses éléments offensifs et fustige les adeptes des dribbles.

«L’équipe nationale est au-dessus de tout le monde»: toujours aussi remonté contre Hakim Ziyech, il veut faire primer le collectif, malgré les qualités de chacun.

«La concurrence est de plus en plus rude»: ayant l’embarras du choix en défense, le sélectionneur a fait des choix forts, quitte à laisser des joueurs comme Zouhair Feddal, Yunis Abdelhamid ou encore Badr Benoun de côté.

«Vous allez tous me critiquer, mais c’est un monstre»: c’est bec et ongles que le technicien défend Achraf Hakimi, alors qu’on lui reproche d’être moins percutant en sélection qu’avec son Paris Saint-Germain.

«On doit constater nous-mêmes»: pour Vahid Halilhodzic, il est essentiel de convoquer Youssef En-Nesyri, malgré le bras de fer avec le FC Séville autour de sa blessure.

«C’est hyper important et crucial»: le sélectionneur national accorde une importance capitale aux trois prochains matchs des Lions de l’Atlas; il ne veut rien laisser au hasard.

«Je ne suis pas premier ministre»: interrogé au sujet du retour des supporters dans les stades, qui semble imminent, Vahid Halilhodzic a rappelé qu’il n’a pas les choses en main.

«Est-ce que vous avez vu ses statistiques comme attaquant en quatre ans en selection?»: il n’est pas tendre avec amine Harit malgré son retour en forme du côté de l’Olympique de Marseille.

Par Salwa Hosni
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous