Filinfo

Marocains du monde

Malaga: Boussoufiane et Boulahroud libres, Mohamedi à vendre

© Copyright : DR
Alors que Hicham Boussoufiane et Badr Boulahroud ont été licenciés par le club andalou pour cause de crise financière aiguë, Munir Mohamedi ne partira pas gratos cet été. Les détails.
A
A

Confronté à d’énormes difficultés financières, le club de Malaga (D2 espagnole) a entamé, ce lundi 24 août, une procédure de licenciement collectif. Les joueurs marocains Munir Mohamedi, Hicham Boussoufiane et Badr Boulahroud sont concernés.

C’est pour «sortir le club de cette situation financière compliquée» après la pandémie du Covid-19, que le Malaga FC a décidé de procéder à un licenciement collectif de ses joueurs.

Trois Marocains évoluent de ce club: Munir Mohamedi, Hicham Boussoufiane et Badr Boulahroud. Aux dernières nouvelles, ces deux derniers ont été libérés et peuvent donc rejoindre le club de leur de choix.

Lire aussi: Malaga, club de Mohamedi et Boussoufiane, lance une procédure de licenciement collectif

Quant au premier, le keeper des Lions de l’Atlas, et vu son importance, il a été mis sur la liste des transferts. Autrement dit, il est à vendre. Le club andalou espère trouver recruteur pour engranger de l’argent pouvant renflouer un tant soit peu ses caisses défaillants.

Dans un communiqué diffusé, hier, lundi 24 août, sur son site internet, le Malaga FC dit regretter de prendre cette décision de de licenciement collectif.

Cette nouvelle restructuration rejoint le plan économique qui a pour but de sortir le club +blanquiazul+ de la situation financière compliquée dans laquelle il continue d'être immergé, malgré les récents efforts», a-t-il déclaré.

Par Khalid Mesfioui
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Info

Retrouvez-nous