Filinfo

Tennis

Federer renonce à l'Open d'Australie

Le Suisse Roger Federer lors d'une conférence de presse le 23 août 2019 à New York © Copyright : AFP
L'ex-N.1 mondial Roger Federer a déclaré forfait pour l'Open d'Australie, qu'il va rater pour la première fois de sa carrière car il doit poursuivre sa récupération après deux opérations à un genou, ont annoncé lundi les organisateurs du tournoi.
A
A

Roger Federer, 40 ans le 8 août prochain, avait cessé toute activité sportive depuis février mais avait repris ses entraînements récemment et figurait sur la liste des participants à l'Open d'Australie, qui commence le 8 février.

"Finalement, Roger n'a pas eu le temps de se préparer aux rigueurs d'un Grand Chelem et il est très déçu de ne pas pouvoir venir à Melbourne en 2021", a déclaré le patron du tournoi, Craig Tiley.

"Nous lui souhaitons le meilleur alors qu'il prépare son retour plus tard dans l'année et attendons de le voir à Melbourne en 2022", a-t-il poursuivi.

D'ailleurs, ses soucis de santé avaient même poussé Federer à envisager la fin de sa carrière.

"L'heure de la retraite approche et je sais que le circuit va me manquer. Il aurait été facile de prendre ma retraite maintenant, mais je veux me donner une chance de profiter encore du tennis", déclarait le Suisse en juillet dans la presse allemande, peu de temps après avoir subi - en pleine suspension du circuit pour cause de Covid-19 - une seconde arthroscopie du genou droit en quatre mois et mis fin à sa saison.

Pas au niveau 

Et à la mi-décembre, il avait reconnu ne pas être certain de participer à l'Open d'Australie.

"C'est une course contre la montre. Bien sûr, cela aiderait si j'avais un peu plus de temps. Mais cela se jouera à peu de chose", avait-il déclaré lors d'une cérémonie de remise de prix en Suisse.

"J'aurais espéré être à 100% dès le mois d'octobre. Mais je ne suis pas à ce niveau, même aujourd'hui. Cela risque d'être très juste" pour l'Open d'Australie, avait-il ajouté.

Pour le Suisse, la "priorité, ce sera l'été, avec Wimbledon, les JO et l'US Open".

En 2020, Federer n'a disputé qu'un seul tournoi, en janvier: l'Open d'Australie, où il a été battu par Djokovic, futur lauréat, en demi-finales.

"J'espère que je retrouverai le circuit en 2021. On verra bien. Mais si ma carrière devait s'arrêter là, ce serait incroyable de la terminer avec cette récompense", avait-il lâché, une fois ce trophée honorifique en main.

Le vétéran du top 100, toujours 5e mondial, détient la majorité des records de son sport. Il a tout gagné... sauf la médaille d'or olympique en simple (il a remporté l'or en double avec Stan Wawrinka à Pékin en 2008 et l'argent en simple à Londres en 2012).

Mais depuis son 20e titre record en Grand Chelem, en Australie début 2018, il n'a plus joué qu'une finale majeure, en 2019 dans son jardin de Wimbledon, où il a eu deux balles de match face à Novak Djokovic avant de s'incliner.

"Bulle sanitaire" 

L'Open d'Australie devait initialement débuter le 18 janvier, mais les organisateurs et les instances dirigeantes du tennis ont dû repousser les dates du tournoi à la demande des autorités australiennes pour mettre en place des mesures sanitaires inédites afin d'éviter la propagation du Covid-19.

Les joueurs et joueuses devront arriver en Australie à partir du 15 janvier pour observer une période de quarantaine de deux semaines dans une "bulle sanitaire" sécurisée mise en place autour de Melbourne Park, le site du tournoi.

Ils devront ainsi séjourner dans des hôtels qui leur seront réservés et ne devront pas rester hors de ces établissement plus de cinq heures par jour pour leurs entraînements.

Les qualifications pour ce premier tournoi majeur de l'année auront lieu pour les messieurs à Doha et pour les dames à Dubaï du 10 au 13 janvier.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous