Filinfo

Athlétisme

Accusée de dopage à Marrakech, Clémence Calvin écope d’une lourde suspension

© Copyright : DR
L'athlète Clémence Calvin a écopé d’une lourde suspension pour s'être soustraite à un contrôle antidopage le 27 mars à Marrakech. La Française sera privée des Jeux olympiques de Tokyo et des Championnats d'Europe à Paris l'été prochain.
A
A

Pas de miracle pour Clémence Calvin: l'athlète française a écopé de quatre ans de suspension dans la rocambolesque affaire du contrôle antidopage qu'elle est accusée d'avoir fui, le 27 mars à Marrakech, mais elle a immédiatement annoncé qu'elle ferait appel devant le Conseil d’Etat.

À moins d'un retournement de situation devant cette juridiction, la vice-championne d'Europe 2018 du marathon sera privée des Jeux olympiques de Tokyo et des Championnats d'Europe à Paris l'été prochain, après avoir manqué les Mondiaux 2019 de Doha.

À 29 ans, la durée de la sanction met un point d'interrogation sur sa carrière. "Ce n'est pas fini (...) j'ai confiance en une vraie justice indépendante", a déclaré Clémence Calvin à l'AFP, à qui elle a annoncé mercredi soir sa suspension.

Selon elle, la commission des sanctions de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), qui a prononcé la sanction maximale pour ce type d'infraction, n'est "ni objective ni impartiale".

À lire aussi: Accusée de dopage à Marrakech, elle bat un record

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous