Filinfo

Foot

Candidature maroco-ibérique? L'Algérie voit rouge

© Copyright : DR
L'Espagne veut organiser la Coupe du Monde 2030 avec le Maroc et le Portugal. L'Algérie, de son côté, n'a toujours pas digéré l'information et espère que le royaume optera pour une candidature maghrébine.
A
A

Un Mondial 2030 organisé par le Maroc, l'Espagne et le Portugal ? Nul ne sait ce qu'il en adviendra mas ce qui est sûr, c'est que ça ne fait pas rêverl'Algérie.

Le pays des Fennecs envisage une candidature maghrébine et digère mal la proposition du chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, qui a suggéré aux autorités marocaines une candidature Maroco-Ibérique lors de sa visite à Rabat cette semaine.

C'est en tout cas ce qu'avance, Ennahar El Djadid, dans son édition du jeudi 22 novembre. Le quotidien généraliste algérien apprend à ses lecteurs que le Maroc est ouvert à l'idée d'organiser cette compétition avec ses voisins ibériques et estime que la proposition de Sanchez barre la route aux rêves des autres pays du Maghreb.

Même son de cloche pour Al Bilad, qui rappelle que le président de la Fédération Algérienne du football, Kheïreddine Zetchi, avait fait part de l'envie de son pays de présenter une candidature maghrébine en compagnie du Maroc et de la Tunisie. Le journal se demande également si la Fédération royale marocaine du football va accepter la proposition espagnole ou si elle va opter pour un dossier maghrébin?

À lire aussi: Maroc-Espagne-Portugal dans les starting-blocks

C'est l'Union du Maghreb Arabe qui est derrière cette idée. Le secrétaire général de l'instance a envoyé, en juin dernier, des lettres aux chefs d’État des cinq pays du Maghreb pour les inciter à se coordonner afin de présenter une candidature maghrébine commune pour organiser la Coupe du Monde 2030.

Une proposition accueillie favorablement par nos confrères algériens et tunisiens, tandis que les dirigeants marocains n'ont pas encore réagi.

Une organisation conjointe entre le Maroc, l'Espagne et le Portugal serait évidemment très compétitive. Le fait de proposer une Coupe du Monde sur deux continents est très séduisante. Mais pour le moment, les statuts de la FIFA ne prévoient pas une telle hypothèse. Donc "Maghreb United" est toujours possible...

Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Espagne
Foot Espagne

Ansu Fati: le prodige du Barça a choisi sa nationalité sportive

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Classement FIFA: le Maroc gagne deux places

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Officiel. Un nouvel adversaire pour les Lions en octobre


2 commentaires /

  • MEN
    Le 25 Nov. 2018 à 07h35
    Présenter un dossier commun du Maroc, Espagne et Portugal pour organiser le mondial de 2030 peut avoir une très forte probabilité d’être retenu il sera aussi la communauté et la répartition des charges lourdes nécessaires à l’organisation. L’apparition in extrémis de notre voisin dans le paysage au nom de la démagogie sur le Maghreb Arabe Uni dont le régime fut à la base de son hibernation irréversible depuis son lancement il n’a en fait qu’un seul but faire capoter l’entente en perspective entre les trois pays annoncés comme candidat pour une fois leur but atteint se retirer. Objectivement notre voisin a comme idée fixe à tort que le Maroc est son adversaire immuable dont il a et tente par tout les moyens la partition et son affaiblissement pour la folie de grandeur de son régime et son imaginaire hégémonie sur l’Afrique aussi ce pays a plus de 30 ans de retard en matière d’infrastructure de base et d’accueil pire qu’il ne peut résorber au vue de la fonte de ses revenus paroliers, la perte sèche de milliards de $ investi pour supporter une organisation séparatiste sans horizon et l’absence pour longtemps d’institutions politique ,socio-économique dynamiques et crédibles. Enfin l’économie de notre voisin est au bord de l’implosion selon les prévisions des instances internationales le FMI en particulier. Quant à la Tunisie elle n’a point exprimé son intention sans doute parce qu’elle a des problèmes socio-économiques lourds à dépasser et à surmonter la compétition rude et insensée pour le pouvoir suprême entre ses composantes politiques. Si l’on veut avoir une chance de pouvoir participer à l’organisation du mondial 2030 le plus indiqué est de présenter une candidature unique avec l’Espagne et le Portugal ; le faire seul on aura aucune chance d’en bénéficier de plus l’organisation est d’une perspective coûteuse pour notre économie : la Grèce et le Brésil en ont fait l’expérience douloureuse. Quant à envisager un tandem avec notre voisin c’est une perte de temps.
  • Pragmacom
    Le 22 Nov. 2018 à 22h05
    Nous avons intérêt à éviter le boulet algérien, avec ses risques financiers, sécuritaires et organisationnels. Avec les nuisances auxquelles ils nous habitués depuis 4 décennies, je pense que le temps n'est pas venu pour tenter un projet commun avec eux, fût-il sportif.
    Nous devons donc accepter la candidature commune avec les ibériques et les Lusitains; et essayer d'y inclure nos frères Tunisiens, pour ne pas trahir notre idéal Maghrébin trahi par l'insolence algérienne. Je suis sans doute dur en apparence dans mon jugement, mais honnêtement ce n'est le que le résultat d'un constat amer. Je le regrette.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Kiosque

La FRMF a la main moins lourde

La FRMBB avait tout faux

Renard explique son choix saoudien

Les médias espagnols mécontents du Real

Beaumelle est parti pour rester

Le foot à la SNRT n’est pas commercial

L’argent coule à flots à la FRMF

Perez vise Mourinho ou Klopp

Le choc Algérie-Maroc décalé d'un jour

Ronaldo aux petits soins de son personnel