Filinfo

Foot

Erraki prêt à tout pour revenir au Raja

© Copyright : DR
C’est un secret de polichinelle, Issam Erraki veut rejouer pour le Raja de Casablanca. Et pour y parvenir, le milieu de terrain est même prêt à renoncer à une partie du montant que les Verts lui doivent.
A
A

Jamais deux sans trois? Après deux passages au Raja de Casablanca (2013-2014 et 2015-2017), Issam Erraki veut rejouer pour les Verts. Libre de tout engagement depuis son départ de l’Ittihad de Tanger, le milieu de terrain de 38 ans cherche un dernier challenge avant de raccrocher définitivement les crampons.

Selon les sources de Le360 Sport, Erraki a proposé gratuitement ses services aux dirigeants casablancais. Ainsi, le club n’aura pas à payer une quelconque prime de signature.

Mieux encore, le joueur formé à l’union de Touarga est prêt à renoncer à une partie de l’argent que le Raja lui doit. En effet, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a donné raison à Erraki dans son litige avec le RCA, et sommé ce dernier de verser au joueur un dédommagement de 3,8 millions de dirhams.

À lire aussi: Ce que Raja et WAC verseront à Erraki et Ammouta

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Raja de Casablanca
Foot Raja de Casablanca

Vidéo. Le Raja prêt à se transformer en société anonyme sportive

Foot Coupe Mohammed VI
Foot Coupe Mohammed VI

Pourquoi le Raja et le Wydad ont été convoqués par le ministère de l’Intérieur?

Foot Raja de Casablanca
Foot Raja de Casablanca

Une nuit longue et tendue s'annonce au Raja


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Les sportifs paieront l'impôt

Verdict du TAS en novembre pour WAC-EST

Feu vert pour le VAR en Botola

A joueurs ultra-payés, clubs puissants

Vers l’Ultime combat de Badr Hari

En 4 matchs, Vahid a testé 32 joueurs

Un Cityzen futur Lion de l'Atlas

N'golo Kanté interesse le Real

Le coach «local» remonté contre Vahid

Les matchs en retard plombent la Botola