Filinfo

Foot

Info360. Renard et la FRMF c'est fini!

© Copyright : DR
Une réunion secrète sur l'avenir du football national à laquelle Hervé Renard n'a pas été convié a mis le feu aux poudres. Entre le sélectionneur et la FRMF le point de non-retour est atteint. Le Français est poussé vers la sortie. Les détails.
A
A

Cela fait maintenant plusieurs mois que les relations se sont détériorées entre la FRMF et Hervé Renard. Pour le bien du football national, les deux parties ont longtemps gardé le silence mais à quelques semaines de la Coupe d'Afrique des Nations, un épisode est venu troubler de manière définitive cette coexistence de façade.

Alors que la Fédération royale marocaine de football vient de limoger son directeur technique national, une réunion secrète s'est tenue la semaine dernière pour étudier différents profils susceptibles de succéder à Nasser Larguet. Alors que Nourredine Naybet et Aziz Bouderbala (membres de la FRMF), et les adjoints du sélectionneur Mustpaha Hadji et Patrice Beaumelle y ont pris part, Hervé Renard lui, n'a pas été invité. 

Le choix d'un nouveau DTN est une affaire importante pour une fédération. Le fait de n'avoir pas associé le sélectionneur national peut être interprété comme ce message: Hervé Renard n'est pas concerné par l'avenir du football marocain. Cela peut s'apparenter à une fin de collaboration ou du moins à un inéluctable divorce.

À bien y regarder ce nouvel acte de défiance s'inscrit dans la suite logique de nombreuses manoeuvres, prêtées à des proches du président de la FRMF, en vue de déstabiliser le technicien français. Ainsi, des rumeurs disséminées dans la presse ont fait état soit d'un départ de Renard après la Coupe du Monde 2018, soit de son remplacement par Carlos Queiroz ou Laurent Blanc, ou encore de négociations du Français avec d'autres pays ou clubs pour trouver un point de chute après son aventure avec les Lions de l'Atlas. Elles ont toutes été démenties par l'intéressé.

Lire aussi: Un ex-sélectionneur des Bleus pour remplacer Renard?

Si ses adjoints Beaumelle et Hadji lui ont rapidement avoué avoir participé à ladite réunion, Hervé Renard prend aujourd'hui acte, de ce qui peut être considéré comme un ultime affront. Contacté par notre rédaction pour réagir à cette information, le sélectionneur national ne se fait plus aucune illusion: "Ne pas avoir été convié à cette réunion sur l'avenir de la politique sportive du football national est un signe fort. S'il subsistait un doute sur mon avenir après la CAN 2019, il n'y en a plus. Mais je reste un professionnel, un compétiteur, je suis concentré pour réussir cette CAN".

Par cette énième provocation, la FRMF a donc scellé le sort d'Hervé Renard. Sous contrat avec le Maroc jusqu'en 2022, le double champion d'Afrique sait maintenant qu'il devra quitter les Lions de l'Atlas cet été après la Coupe d'Afrique des Nations.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


3 commentaires /

  • Bennani
    Le 07 May. 2019 à 02h45
    Pourquoi avoir invité alors Patrice Beaumelle son adjoint ? ça ne tient pas debout votre machination !
  • Hakim Ragi
    Le 06 May. 2019 à 18h49
    La FRMF où comment scier la branche sur laquelle elle est assise. La fédération, si les faits sont avérées, la plus bête du monde. Il n'existe pas pire moyen de déstabiliser la sélection nationale que celui-là. Annoncer aux Lions de l’Atlas que leur sélectionneur ne sera pas reconduit à la veille d'un tournoi continental et ce par de troubles magouilles.
  • Hakim
    Le 06 May. 2019 à 17h58
    C'est une énorme bêtise de laisser partir Hervé Renard. C'est un homme honnête, droit dans ses bottes et compétent qui va s'en aller, mais ce sont là des qualités qui n'ont plus aucune valeur chez nous. Il nous a sorti d'une interminable période de médiocrité et de résultats humiliants, nous allons y retourner aussi vite puisque nous préférons les tacles, les coups bas et les terrains boueux ...
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous