Filinfo

Foot

Laâyoune capitale du futsal africain

© Copyright : DR
Les yeux de millions d’amateurs de futsal seront braqués dès mardi sur la ville marocaine de Laâyoune, qui accueille la 6e édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Présentation.
A
A

Laâyoune accueille, à partir de mardi et jusqu'au 7 février, la 6e édition de la Coupe d'Afrique des Nations de Futsal Total 2020. Les autorités locales, les élus et les acteurs du monde sportif de la ville ont sonné la grande mobilisation pour la réussite de cette importante compétition continentale qui oppose les huit meilleures équipes nationales des différentes associations membres de la Confédération africaine de football (CAF).

Les équipes qualifiées pour cette édition ont été réparties sur 2 groupes. Le groupe A comprend le Maroc, Guinée équatoriale, L'île Maurice, Libye, alors que le groupe B est composé de l'Égypte, Guinée, Angola, Mozambique.

La sélection marocaine de futsal, arrivée la première à Laâyoune, a effectué, sous la houlette de l'entraîneur Hicham Deguig, plusieurs séances d’entraînement dans les enceintes des salles Al Wifaq et Hizam, des infrastructures sportives parmi les meilleures que comptent le Maroc et l’Afrique.

À lire aussi: Tout ce qu'il faut savoir sur la CAN à Laâyoune

Vainqueurs de la CAN de Futsal 2016 en Afrique du Sud devant l'Egypte (3-2), les Marocains souhaitent conserver le prestigieux trophée.

Depuis son lancement en 1996, la Coupe d’Afrique des Nations de Futsal Total, qui s’appelait jusqu’en 2015 le Championnat d’Afrique de Futsal, a été dominée par l’équipe d'Égypte avec trois titres consécutifs, dont deux devant son public en 1996 et 2000, et deux médailles d’argent en 2008 et 2016.

Les Pharaons n'ont pas disputé la phase préliminaire de cette édition puisqu’ils étaient l’équipe africaine la mieux classée à la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA 2016.

Le Mozambique, finaliste en 2004 et troisième en 2016, espère faire mieux que ses précédentes participations. La Libye, sacrée en 2008, attend de pied ferme l'ouverture de cette 6ème édition pour rééditer ses prouesses du passé.

Cette compétition africaine quadriennale offre trois billets pour la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA qui se tiendra du 12 septembre au 4 octobre 2020 en Lituanie.

Sept équipes avaient déjà représenté l’Afrique sur la scène mondiale : Égypte (6 fois), Maroc (2), Libye (2), Mozambique (1), Nigeria (1), Zimbabwe (1) et Algérie (1).

Lors de la dernière édition en 2016 en Colombie, l’Afrique était représentée par l’Égypte, le Maroc et le Mozambique.

À lire aussi: Vidéo. Laâyoune prête pour accueillir l’Afrique

Les équipes marocaine et mozambicaine n'avaient pas alors réussi à surmonter les matches en phase de groupes, contrairement aux Égyptiens qui ont terminé parmi les meilleurs troisièmes grâce à leur succès 7-1 contre Cuba, avant de battre l’Italie en huitième de finale (4-3 a.p.), et de chuter contre l’Argentine (0-5) en quart.

Cette édition de Laâyoune sera marquée par de "fortes rivalités", vu la participation d’équipes de haut niveau telles que l’Égypte, la Libye, l’Angola et le Mozambique, selon le sélectionneur marocain.

Pour Deguig, le Maroc est aussi un candidat "sérieux" pour remporter le titre et assurer sa participation à la prochaine Coupe du Monde.

Selon lui, la sélection marocaine "fera tout" pour se qualifier pour les demi-finales de la CAN 2020 et obtenir l’un des trois billets pour la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, prévue cette année en Lituanie, "et pourquoi pas décrocher le titre".

Pour cela, un bon score au premier match est l'une des clés importantes pour la suite de la compétition, ajoute-t-il, mettant l'accent sur la "disponibilité" des 14 joueurs convoqués pour offrir au public passionné de ce sport une belle prestation.

Par Le360 (avec MAP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


1 commentaires /

  • Farid
    Le 28 Jan. 2020 à 10h52
    Tant pis pour ceux qui ont boycotté. Ils sont bien seuls. Pour ne pas dire humiliés. Ils pensaient être "des puissances" africaines et que leur seul mot d'ordre suffisait à déplacer les foules. Eh bien non, la fête aura lieu sans eux. Il regarderont les matches à la télé, une compétition réussie et validée par la CAF. Avec un peu de chance la compétition pourrait être remportée par les Lions.
    Je pense que notre pays a trouvé la bonne technique contre nos ennemis. Maintenant qu'ils n'ont plus les moyens de corrompre à tout va, il suffit qu'on organise avec l'aide de nos amis et alliés des cérémonies officielles qui les enragent, les font sortir de leur gonds. Mais tels des fauves sans griffes ils ne peuvent rien faire. Ils n'ont que leurs yeux pour pleurer et leur cordes vocales pour crier. De notre côté on les ignore et on assiste à leur triste spectacle.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous