Filinfo

Foot

Les chiffres fous du Raja en Afrique

© Copyright : DR
Le Raja jouera la finale retour de la Coupe de la CAF contre l'AS Vita Club demain à 20h. Avec leur victoire 3-0 au match aller, les Verts ont pris une bonne option pour le titre. Voici leurs chiffres lors de cette compétition.
A
A

Une chose est sûre, le Raja a littéralement dominé la Coupe de la CAF. Les chiffres démontrent que les hommes de Juan Carlos Garrido ont bien mérité leur place en finale, et que s'ils finissent le travail demain soir (3-0 à l'aller), ils seront à juste titre sur le toit de l'Afrique, avec l'Espérance de Tunis vainqueur de la Ligue des Champions.

Record de victoires

Lors de leur campagne africaine qui a débuté dès le 2e tour préliminaire contre le FC Nouadhibou (5-3 score cumulé), les Verts ont gagné 11 fois, un record pour les équipes marocaines en compétitions continentales.

Les Aigles sortent les griffes à l'extérieur

Alors que la compétition a débuté au ralenti pour les hommes de Garrido, le mercato a fait du bien à l'équipe. Avec le renforcement des postes, l'entraîneur espagnol pouvait faire tourner son effectif pour bien gérer les doubles confrontations. Les chiffres le prouvent: le Raja a gagné 5 matchs à l'extérieur sur certaines pelouses compliquées, où jamais une équipe marocaine ne s'est auparavant imposée.

Les Casablancais ont gagné en Mauritanie face au FC Nouadhibou (2-4), en Zambie contre Zanaco (0-2), à Abidjan contre l'ASEC (0-1), au Congo Brazzaville contre Cara (1-2) et enfin au Nigeria contre Enyimba (0-1). Ce qui offre aux Verts une bonne dose de confiance avant de défier l'AS Vita Club à Kinshasa demain soir (20h).

Un trio d'attaque de feu

Le Raja est également la meilleure attaque de la compétition. Les Aigles ont marqué 33 buts, grâce notamment à la grande participation de leur trio d'attaque, auteur de 23 réalisations. Benhalib, meilleur buteur de la Coupe de la CAF, affiche actuellement 12 buts, alors que ses compères, Hadraf et Iajour ont marqué 5 et 6 buts pour l'accompagner.

Lire aussi: Soufiane Rahimi: au nom du père

Au fil de la compétition, la hiérarchie a été bousculée par l'éclosion de Soufiane Rahimi (22 ans), auteur d'un doublé en finale et qui a pris la place de l'expérimenté Iajour (33 ans). 

 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Coupe Mohammed VI
Foot Coupe Mohammed VI

Israël interdit à deux joueurs de Hilal Al Qods de se rendre au Maroc

Foot FRMF
Foot FRMF

Pourquoi la Botola ne fait plus rêver

Foot LNFP
Foot LNFP

Vidéo. Ziyat tire à boulets rouges sur Naciri


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Kiosque

Ammouta défie les Algériens localement

La demi-Botola reprend ses droits

Amrabat conseille Hamdallah à Vahid

Tout le monde veut la place de Zidane

La FRMF a la main moins lourde

La FRMBB avait tout faux

Renard explique son choix saoudien

Les médias espagnols mécontents du Real

Beaumelle est parti pour rester

Le foot à la SNRT n’est pas commercial