Filinfo

Foot

Quels enseignements dans la liste de Renard?

© Copyright : DR
Les retours de Medhi Benatia et Sofiane Boufal, la première d’Oussama Idrissi, l’absence de Mendyl… Voici tout ce qu’il faut retenir et comprendre de la liste d’Hervé Renard.
A
A

La liste des Lions de l’Atlas, qui défieront le Cameroun le 16 novembre prochain au complexe Mohammed V dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019, vient de tomber. Hervé Renard a pratiquement gardé la même ossature que contre les Comores, mais a néanmoins fait quelques ajustements.

Le retour du capitaine
C’est la bonne nouvelle de cette liste. le défenseur de la Juventus de Turin et capitaine des Lions de l’Atlas, Medhi Benatia, fait son grand retour.
Absent depuis la sortie de l’équipe nationale au premier tour de la Coupe du Monde 2018 en Russie, le Bianconero a raté les trois dernières journées de ces éliminatoires: le Malawi (8 septembre) et les Comores (13 et 16 octobre). Interrogé sur la possibilité de revoir Benatia face aux Lions Indomptables, Renard nous avait annoncé en exclusivité que son capitaine peut revenir quand il veut. “Si ça ne tenait qu’à moi il serait là. Maintenant on ne force pas un joueur à revenir, on lui demande de revenir… C’est quelqu’un que j’estime beaucoup et c’est, que ça plaise ou non, l’un des plus grands joueurs de l’histoire du football marocain”, nous a révélait le Français.

À lire aussi: Renard parle de Benatia

Ce dernier nous a également déclaré que le choix du défenseur était tout à fait compréhensible: “Je comprends à 100% le choix de Medhi (acquérir du temps de jeu en club pour retrouver la sélection ndlr). Je suis en parfaite adéquation avec lui. J’accepte la décision car je n’ai pas l’habitude de brûler ceux que j’ai aimé et qui m’ont beaucoup apporté. Je n’ai pas la mémoire courte contrairement à certains”.

Si Benatia n'a pas augmenté son temps de jeu de manière significative il revient pour un match très important au sein d'une défense à qui il manque assurément un patron.

Tiens, revoilà Boufal
On l’avait presque oublié celui-là. Auteur d’une saison 2017-2018 mitigée avec Southampton en Premier League, Boufal semble retrouver la forme en Liga. Depuis qu’il a rejoint le Celta Vigo lors du dernier mercato, l’ailier formé à Angers a disputé 9 des 11 matchs du club galicien cette saison. 

À lire aussi: Renard évoque le retour de Boufal

Hervé Renard nous avait d’ailleurs annoncé son intention de rappeler Boufal: “Y’aura peut-être un retour. Je pense que par ses performances Sofiane Boufal mérite de revenir. Je le connais mieux que quiconque puisque je l’ai dirigé en club. C’est bien qu’il soit resté un peu en dehors de l’équipe nationale et j’espère qu’il va revenir encore plus fort et avec un état d’esprit un peu différent”.

Hamza Mendyl, écarté ou blessé?
L’absence du latéral gauche de Schalke 04 est au centre de plusieurs interrogations. Est-il blessé? La FRMF et Renard l’ont-ils sanctionné après son comportement inadmissible sur les réseaux sociaux (Mendyl a insulté la mère d’un supporter sur Twitter, ndlr)?

À lire aussi: Exclu360. Renard et le cas Mendyl

“Il doit être réprimandé. Au moins un avertissement. Si ça se reproduit, il y aura une sanction inévitable. Il y a des devoirs à respecter et c’est valable pour tout le monde”. Renard nous avait confirmé que la sortie de Mendyl n’allait pas rester sans conséquence. Cependant son absence est due à une blessure contractée lors de son dernier match avec Schalke en Coupe d’Allemagne contre Cologne. Son club a annoncé que l’international marocain serait absent au moins 4 semaines.

Oussama Idrissi, un baptême de feu chaud bouillant
Mais qui est cette nouvelle recrue d’Hervé Renard? Oussama Idrissi, est formé à NAC Breda, à Feyenoord et au FC Groningen, le jeune homme de 22 ans a fait ses premiers pas en pro chez ce dernier le 31 octobre 2015. Trois mois plus tard, il a claqué son premier but face à Cambuur Leeuwarden. Fin octobre 2017, le joueur est rétrogradé chez les moins de 21 ans avec un autre international marocain, Mimoun Mahi, après une altercation avec l’entraîneur de l’équipe A.

Face à cette situation, le Marocain a décidé de quitter le club et rejoindre l’AZ Alkmaar sous forme de prêt lors du mercato hivernal (2017-18). Il a joué son premier match avec les Rouge et Blanc le 19 janvier 2018 face au FC Utrecht (match nul, 1-1), avant de marquer son premier but lors de sa troisième titularisation face au PEC Zwolle (victoire, 4-1).

Le 16 novembre prochain, Idrissi honorera peut être sa première sélection face au champion d’Afrique en titre, le Cameroun. Un adversaire que les Marocains n’ont jamais battu. Une occasion pour l’homme aux 7 buts et 3 passes décisives cette saison en Eredivisie de se faire remarquer? C’est tout le mal qu’on peut lui souhaiter!

 

Par Adil Azeroual
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Patrice Beaumelle juge les Lions

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Hervé Renard fier de ses troupes

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

La folle joie des Twittos marocains


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca?

HUSA-Raja, le choc du week-end

Neymar remonté contre la presse

La presse camerounaise sereine

Un week-end avec plusieurs finales

Naciri-Girard, place au duel juridique

Le Maroc n'a jamais battu le Cameroun

Dembélé, un mauvais locataire

Les coachs continuent à défiler au WAC