Filinfo

Foot

River-Boca, chaos à Buenos Aires

© Copyright : DR
Le bus de Boca Juniors a été caillassé et la finale de la Copa Libertadores reportée à aujourd'hui alors que la fédération sud-américaine a tout tenté pour faire jouer le match directement après les incidents. c'est le chaos en Argentine.
A
A

"Ce qui se passe dans mon pays est lamentable, tout est sens dessus dessous. En Argentine aujourd'hui, c'est une terreur de sortir dans la rue". Des propos signés Diego Maradona, l'idôle de toutes les générations. Les événements ayant émaillés l'avant-finale de la Copa Libertadores entre Boca Juniors et River Plate sont sur toutes les lèvres. Ce Superclasico historique se jouera sur fon de chaos.

Lire aussi: Vidéo. Des hooligans s'attaquent à la police, 26 blessés

Alors que le match du siècle entre River Plate et Boca Juniors devait être une fête, il a tourné au cauchemar. Bus de Boca caillassé, joueurs choqués, blessés qui demandent le report. Le président de la CONMEBOL, voulait jouer dans la foulée des incidents, malgré les demandes des joueurs de Boca Juniors. Il a fallu l'intervention de la FIFA et de Gianni Infantino, rouge de colère selon les médias argentins, pour convaincre Alejandro Dominguez. 

L'autre figure de Boca Juniors s'est exprimé. Carlos Tevez, à bout de nerfs a craqué. "La seule chose qui importait pour la CONMEBOL, c’était qu'on joue. Notre capitaine était à l’hôpital et à aucun moment ils ne nous ont demandé s'il allait bien, juste parce qu’Infantino était là. On ne les intéressait pas. C’est une honte mondiale" a-t-il déclaré aux médias.

Lire aussi: Le bus de Boca Juniors attaqué, finale retardée deux fois

La mairie de Buenos Aires a demandé à ce que le stade soit fermé, car plus de 60.000 supporters attendaient le coup d'envoi au Monumental, c'est plus que la capacité du stade. Une amende devrait être payée par le club pour ouvrir les portes du mythique stade pour la finale de ce soir. 

Du côté de Boca Juniors, tout va mal. Les attaques ont laissé des séquelles. Les joueurs sont toujours blessés ou sous le choc et risquent de manquer le rendez-vous du siècle. "Ce sont quelques inadaptés comme il y en a dans tous les clubs, nous avons honte", a confié le président du club Daniel Angelici. Son homologue président de River Plate n'est pas d'un autre avis et demande l'emprisonnement des 15 individus "qui ont privé le monde entier d'un grand spectacle". 

Lire aussi: Copa Libertadores: la finale reportée!

Le match qui devait se jouer samedi à 21h a été reporté et se jouera aujourd'hui à 21h. En principe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Coupe du monde des clubs
Foot Coupe du monde des clubs

Vidéo. Al Ain fait comme le Raja

Foot Copa Libertadores
Foot Copa Libertadores

Vidéo. River Plate roi d'Amérique du sud

Foot River Plate-Boca Juniors
Foot River Plate-Boca Juniors

La Copa Libertadores a mobilisé tout Madrid


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Coulisses du divorce FRMF-Renard

Ahmad Ahmad passe outre le TAS

Candidatures illégales à la tête de la FRMA?

Eriksen et Van de Beek visés par le Real

Présidents endettés et membres de la FRMF

Mahrez, un Fennec vert de rage

Hadji favorable aux joueurs de la Botola

Vers un divorce Renard-FRMF sans coût?

44 matchs avec les Lions de l'Atlas et s'en va

La CAF rouvre le dossier du scandale de Radès