Filinfo

Athlétisme

Vidéo. A Niamey, les responsables de l'athlétisme africain veulent renforcer leurs compétences et celles des sportifs

Les secrétaires généraux des comités nationaux olympiques des 54 pas du continent africain, réunis à Niamey du 26 au 28 novembre, entendent améliorer la gestion de leurs organisations respectives, mais surtout perfectionner athlètes et entraîneurs.

«Planification stratégique pour l’amélioration de la gouvernance au sein des comités nationaux olympiques, le perfectionnement des athlètes, des entraineurs et des responsables de l’harmonisation des plans continentaux pour la promotion de l’excellence africaine» est le thème retenu pour le 38e Forum des secrétaires généraux de l’Association des comités nationaux olympiques africains (ACNOA).

Il s’agit concrètement à travers cette rencontre de redynamiser le mouvement olympique africain, analyse Mustapha Berraf, le Président de l’ACNOA.

«Votre rôle de secrétaires généraux au sein des comités nationaux olympiques d’Afrique est primordial. Engagez-vous pour un mouvement olympique puissant qui entraine la jeunesse africaine vers le sport vecteur de santé. La détection et l’excellent des athlètes, des jeunes talents ; la culture de la pais par la mobilisation de jeunes par le sport ; vous êtes la pierre angulaire de la mise en œuvre de toutes les politiques structurelles de valorisation du sport en Afrique, et grâce a vous dépends la santé physique et morale des 54 comités nationaux olympiques», a-t-il dit.

Ce Forum constitue un défi pour l’ACNOA de réunir les 54 pays membres au Niger pour échanger sur les questions essentielles de la vie de l’association.

L’Afrique va accueillir dans les mois à venir de grandes compétitions sportives internationales, d’ou le renforcement des capacités des secrétaires généraux en matière de planification pour la réussite de celles-ci.
Pour Fayçal Abdourahamane, secrétaire général du comité national olympique de Djibouti, avait estimé à l'ouverture que le forum se baserait «beaucoup plus sur la planification et la préparation des plans stratégiques des comités nationaux olympiques pour la période 2021- 2024», en s'attelant à . Nous formuler beaucoup d’attentes durant les travaux.

De son côté, Cécile Coliba, secrétaire générale adjointe du Comité national olympique de Centrafrique veut attendre d’être "mieux outillée pour faire face à la nouvelle gouvernance et aux nouveaux défis que le mouvement olympique aura à affronter".

Le président de l’ACNOA, a été décoré par le président de la République du Niger et par le ministre de la jeunesse et des sports pour les efforts consentis pour le rayonnement du mouvement olympique africain à travers sa jeunesse.

Par Notre correspondant à Niamey-Aboubacar Sarki
A
A

Tags /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous