Filinfo

Autres

Vidéo. «Hrig» sportif: trois volleyeurs marocains prennent la poudre d’escampette en Italie

Alors que la tendance avait baissé depuis l’apparition de la pandémie du nouveau coronavirus, le «hrig» sportif reprend de plus belle avec la fuite de trois volleyeurs marocains qui s’apprêtaient à prendre part, en Italie, aux championnats du monde U21.

Le sport national est de nouveau touché par plusieurs cas de Hrig (immigration clandestine). Soufiane Dkhissi, Abdallah Sadil et Noureddine Khayati, trois joueurs de l’équipe nationale de Volley-ball U21, ont fui en Italie, une fois arrivés à l’aéroport, ce mercredi 22 septembre. Le Maroc disputera donc le championnat du monde de la catégorie avec 9 joueurs seulement.

Les Lionceaux se sont d’ailleurs inclinés, ce jeudi, lors de leur premier match contre l’Argentine par 3 à 0 (25-13, 25-16, 25-23).

Leurs passeports en main, les trois individus ont profité du moment où les membres de la délégation récupéraient leurs affaires, alors qu’ils devaient prendre un vol interne entre Milan et la Sardaigne, pour fuir en douce.

L’Ambassade du Royaume à Rome a été avertie, ainsi que les familles des trois joueurs, et leurs informations personnelles ont été communiquées aux personnes concernées.

La Fédération royale marocaine de volley-ball s’est indignée de ce comportement, via un communiqué publié il y a peu, et a assuré suivre le dossier de très près.

La compétition se déroule entre Cagliari et Carbonia, en Italie, et Sofia en Bulgarie du 23 septembre au 3 octobre. Le Maroc se trouve dans le groupe C avec l’Iran, la Belgique et donc l’Argentine.

Communiqué fédération de volley-ball
© Copyright : DR

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous