Filinfo

Foot

Côte d’Ivoire-Maroc: Amrabat, Ziyech, la CAN… l’essentiel de la conf’ de Walid Regragui

Walid Regragui, sélectionneur des Lions de l'Atlas, était en conférence de presse, ce vendredi 13 octobre, à la veille du match amical du Maroc face à la Côte d’Ivoire, à Abidjan.

La prochaine Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2023 en Côte d'Ivoire) va être l'une des plus difficiles de l’histoire du football africain, a affirmé, vendredi à Abidjan, le sélectionneur national, Walid Regragui.

«La CAN 2023 va être l'une des Coupe les plus difficiles de l’histoire du football africain et ce, eu égard à la qualité des stades et la présence de grandes stars du ballon rond africains évoluant dans de meilleurs clubs du monde», a-t-il souligné lors de la conférence de presse d'avant-match devant opposer, demain samedi, les Lions de l'Atlas aux Eléphants ivoiriens. La dernière Coupe du monde au Qatar, a-t-il dit, a montré que le football africain ne cesse de progresser et prouvé que les sélections africaines pourraient se placer sur le toit du monde.

Mettant l’accent sur les réalisations des équipes africaines au Qatar, il a avancé «qu’aujourd’hui, on peut rivaliser avec les plus grandes nations».

Concernant le tirage au sort de la CAN-2023 qui a eu lieu, jeudi à Abidjan, le coach national a affirmé qu’il n’y a pas de groupe facile et celui du Maroc ne l'est pas non plus. «Pour gagner la Coupe d’Afrique, il faut vraiment être au top de sa forme», a-t-il poursuivi.

Ainsi, précise l'ancien arrière droit des Lions de l'Atlas, il serait «très compliqué» de désigner préalablement un vainqueur.

«Il y a au moins dix équipes qui peuvent remporter la CAN, en plus des outsiders», a-t-il pronostiqué.

S'agissant du match amical Maroc-Côte d’Ivoire, Coach Walid a indiqué que cette rencontre demeure une occasion propice permettant à la sélection nationale de découvrir le pays qui va abriter la CAN, notant que le Maroc affrontera l’une des meilleures équipes africaines.

Les Ivoirien essayeront d'être au summum de leur niveau devant leur public, pour dire à toute l'Afrique qu'ils vont garder la Coupe à la maison.

Selon lui, la rencontre sera «très difficile» pour les deux équipes et sera une opportunité pour les Lions de découvrir les conditions qui les attendent durant la CAN.

«Nous sommes confiants. Ce match va servir l’intérêt des deux équipes», a-t-il dit.

Regragui a expliqué, dans ce contexte, que les matchs amicaux permettent de donner la chance à de jeunes joueurs d’intégrer l’équipe nationale et de se préparer pour les prochaines compétitions qui vont se dérouler au Maroc, notamment la CAN-2025 et la Coupe du Monde 2030.

Interrogé par ailleurs sur l’absence de Soufiane Amrabat et Hakim Ziyech à cause de blessures, il a souligné qu’il faut prendre cette situation positivement et essayer de trouver d’autres solutions et tester de nouvelles options.

La sélection marocaine de football a hérité du groupe F, aux côtés de ses homologues RD congolaise, zambienne et tanzanienne, à l'issue du tirage au sort de la phase de poules.

Les Lions de l’Atlas joueront les matchs de la phase de poules dans la ville de San-Pédro. Ils affronteront la Tanzanie lors du premier match.

Par Le360 (avec MAP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde galatasaray
Marocains du monde Lions de l'Atlas

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Info

Retrouvez-nous