Filinfo

Foot

Premier League: Arsenal brise une malédiction, Chelsea encore frustré

Séquence du match Everton-Arsenal (0-1), le 17 septembre 2023. © Copyright : DR
Arsenal a renoué avec le succès sur le terrain d'Everton (1-0), une première en six ans, ce qui lui permet de rester dans les hauteurs de la Premier League, dimanche, bien loin devant Chelsea, décroché à la 14e place après une nouvelle déconvenue à Bournemouth (0-0).
A
A

Arsenal léger avant les sommets
Quatrième du championnat, Arsenal a brisé la malédiction de Goodison Park, le stade d'Everton où il n'avait plus gagné depuis 2017, à une époque où Arsène Wenger était encore en poste.

Avec ce succès, acquis avec patience, l'équipe de Mikel Arteta avance plus sereinement vers ses deux prochains sommets, mercredi contre le PSV Eindhoven en Ligue des champions, puis dimanche prochain contre Tottenham en Premier League.

Cela promet un choc vertigineux contre les Spurs, deuxièmes avec treize points, le même total qu'Arsenal et Liverpool, le troisième, après cinq journées. Manchester City devance le trio de poursuivants avec deux points de plus au compteur.

Dimanche, Arsenal s'en est sorti sur un but de Leandro Trossard (69e), ailier gauche belge entré en jeu en première période après la blessure du titulaire Gabriel Martinelli.

Le Brésilien de 22 ans, victime d'une blessure musculaire visiblement, a dû céder sa place après vingt-quatre minutes. C'est le gros point noir de la soirée pour Arteta, déjà obligé de composer sans Jurriën Timber et Thomas Partey, deux autres titulaires en puissance également à l'infirmerie.

Sifflets et regrets pour Chelsea
Après cinq journées, Chelsea se retrouve à une quatorzième place proche de sa fin de saison dernière (12e), mais bien éloignée de ses ambitions et des millions investis cet été.

Au Vitality Stadium, les Blues étaient pourtant à court de munitions, privés de leurs onéreuses recrues du milieu de terrain, Moises Caicedo (genou) et Romeo Lavia (cheville), et de blessés plus anciens comme Reece James, Benoit Badiashile ou Christopher Nkunku.

Leur attaque a fait flop, malgré quatorze tirs dont deux sur les montants (Nicolas Jackson et Raheem Sterling), une défaillance déjà vue lors du précédent match, perdu 1-0 à domicile contre Nottingham Forest.

Et sa défense était à deux doigts de craquer sur un tir de Dominic Solanke que le gardien Robert Sanchez a repoussé, du bout du pied, à la 80e minute.

Chelsea se retrouve au quatorzième rang avec cinq points, entre Manchester United (13e, 6 pts) et Bournemouth (15e, 3 pts), sa seule victoire l'ayant été contre le promu Luton.

"Je ne peux pas dire que je suis content, mais ç'a été un match très disputé. Je pense qu'on mérite mieux, on mérite de gagner", a tenté de positiver Mauricio Pochettino, arrivé sur le banc fin mai pour redresser un navire à la dérive.

"Avec douze blessés et seulement trois joueurs titulaires aujourd'hui qui étaient avec nous ces deux dernières semaines (durant la trêve internationale, ndlr), je pense que j'ai juste besoin de dire que l'équipe a vraiment produit un bel effort", a-t-il dit sur Sky Sports.

Hôtes d'Aston Villa le week-end prochain, les Londoniens ont été hués à la fin du match par leurs supporters massés dans le parcage visiteurs. "Ils veulent qu'on gagne chaque match parce qu'on est Chelsea, on est ambitieux", a réagi le défenseur français Axel Disasi, pas rancunier au micro du diffuseur.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Crystal Palace
Marocains du monde Crystal Palace

Crystal Palace: les premiers mots de Chadi Riad

Marocains du monde Mercato
Foot southampton

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Info

Retrouvez-nous