Filinfo

Athlétisme

Algérie: l’athlète Hassiba Boulmerka était grassement payée pour s’attaquer au Maroc

Hassiba Boulmerka, ancienne championne algérienne d'athlétisme. © Copyright : DR
L’ancienne championne de l’athlétisme algérien, Hassiba Boulmerka, aurait largement profité de plusieurs «indus avantages» octroyés sous le régime de Bouteflika. On comprend dès lors les dessous des sorties fréquentes de cette ex-adepte du demi-fond contre l’intégrité territoriale du Maroc.
A
A

Les Algériens viennent d’apprendre que leur ancienne championne olympique du demi-fond (1.500 m) du début des années 90, Hassiba Boulmerka, tirait elle aussi grandement profit des magouilles du régime qui dirige l’Algérie, et a réussi ainsi, entre autres affaires, à devenir une grande propriétaire terrienne.

Selon les indiscrétions de la presse algérienne de ce dimanche 28 juin, elle aurait été récemment sommée par les services agricoles de la wilaya de Ouargla de mettre immédiatement en exploitation sa concession agricole de 600 hectares, sous peine de se la faire confisquer.

Ce «micro-Etat» (trois fois plus grand que la Principauté de Monaco), qui lui a été accordé en 2017, et resté jusqu’ici en jachère, a enflammé les réseaux sociaux algériens. Ces derniers ne parlent plus que du nouvel «exploit» de l’ex-championne algérienne, accusée d’avoir perçu un gros «indu avantage». Un clin d’œil aux règlements de comptes entre oligarques algériens pour lesquels les tribunaux algériens sont actuellement instrumentalisés, et où le crime d’«indus avantages» est régulièrement invoqué comme motif de condamnation à de lourdes peines de prison.

Lire l'article sur notre site: le360.ma

Par Mohammed Ould Boah
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous