Filinfo

Athlétisme

Marathon de Londres: exploit de Sifan Hassan lors de la course féminine

L'athlète néerlandaise Sifan Hassan. © Copyright : DR
La Néerlandaise Sifan Hassan, médaillée d'or du 5.000 m et du 10.000 m aux Jeux de Tokyo en 2021, a remporté dimanche le marathon de Londres, sa toute première course sur la distance.
A
A

Alors qu'elle semblait avoir souffert de crampes après une heure de course, elle a progressivement refait son retard sur le groupe de tête pour l'emporter au finish en 2 heures 18 minutes et 33 secondes devant l’Éthiopienne Alemu Megertu et la championne olympique kényane Peres Jepchirchir.

Ce coup d'éclat est venu après un premier chef d’œuvre, celui signé par Hassan. A 30 ans, la Néerlandaise est déjà une légende de l'athlétisme, sur la piste. Mais elle faisait ses débuts sur marathon et personne ne savait trop ce qu'elle avait à y offrir.

Après l'abandon dès les premières minutes de la vainqueur en 2019 et 2020 et détentrice du record du monde, la Kényane Brigid Kosgei, la course semblait ouverte. Mais en début de course, Hassan avait l'air d'une curiosité plus qu'une vraie favorite face à des coureuses bien plus chevronnées, comme la championne olympique kényane Peres Jepchirchir.

Après une heure de course, elle a même semblé caler, contrainte à ralentir pour s'étirer au niveau de la hanche gauche, prenant un peu de retard sur le groupe de tête. Mais elle s'est accrochée et sans forcer, elle a progressivement fait son retard pour reprendre les quatre femmes de tête, profitant d'un fléchissement du tempo devant.

A 500 mètres de la ligne, elle était à la lutte avec l’Éthiopienne Alemu Megertu (2e) et Jepchirchir (3e), mais la vitesse de pointe supérieure de cette spécialiste de la piste en faisait la candidate la plus évidente pour la victoire au sprint. Sa dernière accélération n'a de fait laissé aucune chance à Megertu et Jepchirchir, pour lui permettre de finir la ligne dans un temps respectable (2h18:33).

"Je ne pensais jamais le finir et j'ai non seulement fini mais je l'ai remporté", a expliqué Hassan au micro de la BBC quelques minutes après son arrivée.

"C'est juste incroyable, je n'oublierai jamais cela de ma vie. J'ai pris tellement de plaisir. Tout le monde me disait que le marathon faisait mal, mais je me sentais vraiment bien, même après 5km ou 15 km. Quand j'ai vu la ligne d'arrivée, je me suis dit +c'est déjà là ?+", a-t-elle encore raconté.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Athlétisme diamond league
Athlétisme Athlétisme

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Info

Retrouvez-nous