Filinfo

Athlétisme

Mondiaux d’athlétisme 2023: la FRMA rend encore une pâle copie

Le Centre national d'athlétisme de Budapest en Hongrie. © Copyright : DR
L’athlétisme marocain a encore déçu à Budapest en Hongrie, malgré deux médailles qui représentent l’arbre qui cache la forêt. L’inquiétude sévit à moins d’un an des Jeux olympiques de Paris. Explications.
A
A

L’athlétisme marocain est, malgré ses deux médailles, passé à côté des Mondiaux de Budapest, dont la fermeture de rideau est prévue pour ce dimanche 27 août.

Déjà, c’est la première fois que le Maroc remporte plus d’une médaille en une seule édition depuis…2005, lorsque Jaouad Gharib (marathon, or), Adil Kaouch (1500m, argent) et Hasna Benhassi (800m, argent) ont été sacrés à Helsinki (Finlande).

Fatima Ezahra Gardadi, 31 ans et 159e au classement mondial, réalise un exploit de taille en finissant sur le podium de ce troisième marathon en carrière, à l’occasion de ses premiers mondiaux. Son exploit ne doit pas éclipser la piètre performance des représentants nationaux.

Cette médaille de Fatima Ezahra Gardadi est la première médaille féminine aux championnat du monde d’athlétisme (plein air) depuis l’argent de Hasna Benhassi (800m) à Osaka (Japon), en 2007. Une autre époque.

Si Soufiane El Bakkali a vaillamment conservé son titre mondial au 3000 m steeple en assommant la concurrence kényane et éthiopienne, des questions se posent. Qu’en est-il des autres disciplines?

Aucun Marocain n’est parvenu à s’aligner aux 5000 m et 10.000 m, aucune Marocaine n’a pu concourir aux 3000 m steeple, 1500 m et 5000 m. Pire encore, personne n’a atteint la finale de sa distance mis à part El Bakkali.

Des échecs à répétition consternants à moins d’un an d’un rendez-vous aussi capital que les Jeux Olympique de Paris 2024.

Et pour l’heure, le Maroc n’a validé que 29 places pour les Jeux olympiques de Paris 2024: 18 en football après le sacre des Lionceaux à la CAN U23, 2 en breakdance (Bilal Mellakh alias B-Boy Billy et Fatima Zahra El Mamouny alias B-Girl El Mamouny) et 8 en athlétisme (Abdelati El Guesse en 800m, Anas Essaye en 1500m, Soufiane El Bakkali en 3000m steeple, Noura Ennadi en 400m haies, Fatima Ezzahra Gardadi, Majida Maayouf (Marathon) et tous places au marathon masculin. La France (397), les Etats-Unis (227) et le Royaume-Uni (111) sont en tête.

Alors que le Maroc occupe la 13e place au tableau des médailles de ces Mondiaux de Budapest, un pays comme l’Espagne est troisième avec 4 médailles d’or, toutes remportées par María Pérez et Álvaro Martín en marche (20 km et 35 km). L’Espagne disposait de 7 médailles d’or historiques avant cette édition.

L’athlétisme marocain essuie revers après revers depuis plus d’une décennie, s’accrochant aux exploits personnels de certains athlètes. Mais qu’adviendra-t-il de la discipline en cas d’absence de ces sauveteurs ou en cas de méforme? Que peut-on espérer des Jeux de Paris après les désillusions à répétition?

Un autre rendez-vous mondial est attendu avant, les Mondiaux d’athlétisme en salle 2024 à Glasgow. La dernière médaille nationale date de 2018 à Birmingham (Abdelaati Iguider, 1500 m). Une autre désillusion à prévoir?

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Athlétisme diamond league
Athlétisme Athlétisme

2 commentaires /

  • Mounir
    Le 27 Aug. 2023 à 23h07
    C'est exactement ce que j'ai déjà dit plusieurs fois @Farid. On a droit à 2 mandats max, et M. Ahizoune en fait 5, normal, sans être inquiété. Si au moins ce monsieur avait une perspective, une vision pour l'athlétisme marocain... Non, il ne vient que pour s'engraisser avec sa bande de potes. Dire qu'avant on se vantait que l'athlétisme était la locomotive du sport national, cette époque est bien lointaine ! Ahizoune doit rendre des comptes ! En France par exemple, le président de la fédé est convoqué par le ministère des sports pour s'expliquer du manque de performance...
  • Farid
    Le 27 Aug. 2023 à 14h24
    Pourquoi personne ne pose la vraie question celle da la fédration marocaine et sa présidence. Comparée au Kenya ou à l'Ethiopie. Cette présidence renouvelée pour la énième fois dans l'échec le plus total ? Dans la pays d'Aouita et de Guerrouj ?
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Info

Retrouvez-nous