Filinfo

Autres

Vidéo. Deux sœurs de Riyad Mahrez agressées à Paris

© Copyright : DR
Deux sœurs de Riyad Mahrez ont été victimes, jeudi 10 septembre, d’une agression à l’intérieur de leur institut de beauté à Paris. Un groupe d’individus aurait pénétré dans les locaux avant d’agresser les employés et les deux sœurs de l'Algérien.
A
A

Jeudi dernier, Dounia et Ines, les sœurs cadettes de RiyadMahrez, ont été agressées alors qu'elles se trouvaient dans leur institut de beauté, situé en plein coeur de Paris.

“Je confirme que nous avons été agressés au sein de notre institut, moi, ma sœur et mes employés. Tout a commencé quand une fille s'est présentée à l'institut et voulait qu'on prenne soin d'elle. Elle disait qu'elle allait soi-disant se marier ce week-end. Mes employés l'ont bien chouchoutée sauf qu'à la fin, ellen'a pas voulu payer”, a expliqué Dounia via une vidéo partagée sur les réseaux sociaux.

La cliente aurait ensuite pris son téléphone portable et en seulement quelques minutes trois voitures avec pas moins de 12 personnes à bord seraient arrivées devant l'institut, comme le rapporte The Sun.

La sœur de l’attaquant de Manchester City indique que les agresseurs sont rentrés et ont commencé à frapper et à insulter tout le monde. “Ils ont tout cassé, ils ont agi sans aucune pitié. Un mec a essayé de m’étrangler alors qu’un autre a écrasé la jambe de ma petite sœur et la frappait en même temps. Je suis choquée et même traumatisée”, a-t-elle ranconté. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Vraiment courage à vous les filles y’a rien n’a dire @the26beauty @ineessouu_

Une publication partagée par (@family.mahrez) le

Une enquête a été ouverte par la police pour déterminer les circonstances de cet incident. Pour l'heure, les investigations se poursuivent pour tenter d'identifier et d'arrêter les auteurs de cette agression.

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous