Filinfo

Botola

Ça se complique entre l’OC Safi et son entraîneur, Abdelhadi Sektioui

© Copyright : DR
Kiosque360. Le conflit entre l’Olympique club de Safi et son coach, Abdelhadi Sektioui, malade, enfle ces dernières semaines. Les discussions se font désormais à travers des avocats.
A
A

Les quotidiens arabophones de ce 14 avril s’intéressent pratiquement tous dans leurs pages sportives au conflit qui oppose l’OCS à son entraîneur, Abdelhadi Sektioui. Le technicien marocain est absent des entraînements depuis plus de 5 mois à cause d’une lourde maladie, ce qui a poussé les dirigeants du club à le remplacer par le directeur technique, Amine Karama, comme le rappelle le quotidien Al Akhbar du 14 avril. 

La dernière défaite de l’OCS face au Chabab de Mohammedia a secoué les supporters qui poussent pour trouver une solution à l’absence interminable du coach, lui qui n’a jamais déposé sa démission, mais deux certificats médicaux.

Les dirigeants ont donc exigé une contre-visite que Sektioui a refusé d’effectuer comme le rapporte Assabah daté du 14 avril. Le technicien marocain a expliqué son incapacité à se déplacer jusqu’à Safi à cause de son état de santé, et ce dans une lettre qu’il a adressée au club, où il explique aussi sa disponibilité à faire la contre-visite médicale dans un centre proche de son l ieu de résidence à Agadir. 

La lettre a été déposée par les avocats de Sektioui, accompagnée d’un troisième certificat médical de 40 jours. D'ailleurs, l’avocat a expliqué que son client s’est fait opérer au niveau de la colonne vertébrale et il lui est impossible de faire un voyage de plus de 300 km. 

Les dirigeants de l’OCS n’ont toujours pas répondu et il est prévu qu’une réunion se tienne dans les prochains jours pour discuter de ce problème et trouver des solutions. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous