Filinfo

Botola

OCK: Youssef Jajili se sépare de Lassaâd Dridi et annonce la couleur

Youssef Jajili, président de l'Olympique de Khouribga. © Copyright : DR
Un grand ménage s’annonce du côté de l’Olympique de Khouribga. Youssef Jajili, nouveau président du club, vient de prendre sa première décision en se séparant de l’entraîneur de l’équipe première, Lassaâd Dridi.
A
A

Pas le temps de souffler pour Youssef Jajili, nouveau président de l’Olympique de Khouribga. À peine élu à la tête du club qu’il entame son grand ménage.

Première décision: se séparer de l’entraîneur tunisien Lassaâd Dridi. «Suite à la réunion de Youssef Jajili, président de l’Olympique club de Khouribga, avec l’entraîneur de l’équipe première, Lassaâd Dridi, il a été décidé de mettre fin à l’amiable au contrat liant les deux parties», indique un communiqué des Verts.

Cette première mesure prise par le nouveau patron de l’OCK a réjoui les supporters qui commencent à voir les choses en grand depuis l’élection de Jajili et demandent un grand nom à la tête de leur club fanion.

Un vœu qui ne devrait pas tarder à être exaucé. En effet, ramener un entraîneur de calibre international était l’une des priorités de Youssef Jajili dans son programme. Une source nous avait confié, en juillet dernier, qu’il serait entré en contact avec un ancien technicien passé par le FC Barcelone.

«Youssef Jajili n’attend pas l’issue de l’assemblée générale pour commencer son travail. Il anticipe en entrant en contact avec plusieurs techniciens et joueurs dans le but de renforcer l’équipe. Au final, il a jeté son dévolu sur la boite noire de l’ancien sélectionneur de l’Argentine et ex-coach du Barça Tata Martino», nous avait révélé notre source.

Pautasso a fait l’essentiel de sa carrière aux côtés du technicien argentin. De la sélection du Paraguay en passant par le FC Barcelone et l’équipe nationale argentine, il l’a assisté dans quasiment tous les clubs et sélections qu’il a commandés.  

À en croire la même source, «Jajili a convaincu Pautasso de son projet qui est impatient de commencer une nouvelle aventure et découvrir un nouveau pays».

Quatre mois après, l’entraîneur italo-argentin serait-il toujours dans les petits papiers de Jajili? La réponse ne devrait tarder, mais une chose est sûre: le changement promis par le nouveau patron de l’OCK ne fait que commencer.​

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous