Filinfo

Botola

Présidence du Raja: Mohamed Horani a pris sa décision

Mohamed Horani. © Copyright : DR
Alors que son nom circulait comme probable successeur de Aziz El Badraoui à la tête du Raja de Casablanca, Mohamed Horani a fait son choix. Il s’en explique dans un message adressé à Le360sport.
A
A

Le nom de Mohamed Horani était annoncé comme futur président du Raja de Casablanca après l’annonce du départ de Aziz El Badraoui à l’issue d’une assemblée générale élective prévue le 26 mai prochain.

Président directeur général de Hightech Payment Systems, ce brillant homme d’affaires qui fut par ailleurs président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), porte le Raja dans son cœur. Et pour cause, il est natif du quartier populaire Derb Fokara, un des fiefs des Verts.

Mohamed Horani a été naturellement sollicité pour prendre les commandes du club casablancais, comme il nous le révèle lui-même.

«Suite à l’annonce de l’intention de démission du président actuel, il était normal que les forces vives du Raja se contactent pour échanger au sujet des candidats potentiels pour le remplacer. Effectivement, plusieurs adhérents m’ont contacté pour me demander de présenter ma candidature. Je saisis cette opportunité pour les remercier pour leur précieuse confiance», a-t-il indiqué dans un message parvenu à Le360sport.

L’homme d’affaires ajoute qu’il a tranché sur son choix: «Après réflexion, j’ai décidé de ne pas présenter ma candidature pour des considérations professionnelles. Je reste bien évidemment comme tous les Rajaouis à la disposition du club pour contribuer à dépasser cette période difficile que traverse le Raja».

«Je suis persuadé que la famille rajaouie saura sortir encore plus forte de cette épreuve», a-t-il conclu son message.

Pour rappel, le Raja occupe la 5e place du classement général de la Botola Pro D1 Inwi, avec 19 points de retard sur le leader, l’AS FAR. C’est dire qu’à 5 journées de la clôture, il lui est impossible d’aspirer à rivaliser pour le sacre.

Eliminé de la Ligue des champions africaine par Al Ahly d’Egypte, en quart de finale, il lui reste vraisemblablement la Coupe du Trône comme seule alternative pour pouvoir se qualifier à une compétition africaine. 

Par Khalil Abou Khalil
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Raja de Casablanca
Botola Raja de Casablanca

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Info

Retrouvez-nous