Filinfo

Botola

Raja: 40 millions de dirhams pour être clean

Rachid Andaloussi, président du Raja de Casablanca. © Copyright : DR
Le Raja de Casablanca traine une ardoise bien salée de pas moins de 40 millions de dirhams. En conséquence, le club est interdit de recrutement de nouveaux joueurs et de renouvellement de contrats, comme vient d’asséner la Fédération royale marocaine de football (FRMF), dans une correspondance adressée aux dirigeants des Verts.
A
A

Pourtant vainqueur de la Coupe de la CAF, le Raja de Casablanca n’en a pas fini avec ses éternels problèmes financiers, qui pèsent lourd sur sa bonne marche et le moral de toutes ses composantes.

Une récente correspondance (voir document ci-dessous) adressée par la fédération à la direction du Raja vient rappeler cette triste réalité.

Selon cette missive, le club des Verts est strictement interdit de recruter de nouveaux joueurs ou de renouveler les contrats expirés durant ce mercato estival. En cause, les litiges opposant le club à d’anciens joueurs, qui ont été tranchés aussi bien par le Tribunal arbitral du sport que par la FRMF.

Lire aussi: Annoncé à Al Ahly, Rahimi se dirigerait vers un autre club

La fédération prévoit également de jeter un œil et valider le budget prévisionnel du club au titre de la saison 2021-2022.

Au total, le Raja doit s’acquitter de 4 millions et 200 mille dollars (environ 40 millions de dirhams) pour avoir les coudées franches.

Les transferts de Soufiane Rahimi et Ben Malango à des clubs du Golfe pourraient mettre fin aux tracas financiers du Raja, estime-t-on.

Correspondance FRMF-Raja
© Copyright : DR

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous