Filinfo

Botola

L'entraîneur du MCO estime que son club est victime d'un complot

© Copyright : DR
Kiosque360. L'entraîneur du Mouloudia club d’Oujda, Nabil Neghiz, a vertement critiqué l’arbitrage de la récente rencontre ayant opposé le club de l’Oriental au DIfaâ hassani d’El Jadida. Pour le coach algérien, son club est victime d'une "hogra", rapportent les quotidiens Assabah et Al Akhbar dont est tirée cette revue de presse.
A
A

"Nous avons été victimes de Hogra". Les mots adressés par l'entraîneur du Mouloudia d’Oujda Nabil Nghiz à l’endroit de l’arbitre Jaafari lors de la conférence de presse d’après match sont particulièrement durs. Le coach oujdi n’a pas digéré le penalty accordée par Jaafari au Difaâ Hassani d’El Jadida en fin de rencontre, et qui a permis au club doukkali de revenir au score lors de ce match qui comptait pour la onzième journée de Botola, rapporte le quotidien Assabah du mardi 23 novembre.

Pour Neghiz, le MCO a souffert d’une injustice arbitrale. Le penalty ayant permis aux Jdidis d’égaliser ne serait pas valable, selon lui. "Je n’ai pas de mots pour vous décrire la situation des joueurs après que l’arbitre a accordé le penalty. Nous méritions de gagner. Et voilà que notre victoire nous a été injustement usurpée par l'arbitre de la rencontre. Mon équipe a été victime de hogra, et ce dans plusieurs rencontres", a-t-il déploré.

"Je veux ici adresser un message aux supporters et aux dirigeants du MCO pour qu’ils défendent leur club. Parce qu’avec ce que le club subit, nous nous dirigeons tout droit vers la relégation", a mis en garde l'entraîneur oujdi. Ce dernier a également critiqué le manque d’utilisation de la VAR par l’arbitre Jaafari lors de situations favorables au Mouloudia. "Alors que lorsque notre joueur a à peine touché l’attaquant adverse, ce dernier tombe et l’arbitre siffle penalty, sans même retourner à la VAR", a déploré l’arbitre algérien du MCO.

L’autre entraîneur algérien de cette rencontre, Abdelhak Benchikha, s’est quant à lui félicité du résultat de la rencontre. Tout en ayant admis que la première période a été mal négociée par ses poulains, Benchikha a estimé que son équipe a retrouvé son équilibre lors de la deuxième période et qu’elle aurait mérité la victoire, rapporte de son côté le quotidien Al Akhbar.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Mouloudia Club d'Oujda
Botola Mouloudia d'Oujda
Botola Mouludia d'Oujda

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous