Filinfo

Foot

Liga: plein de confiance pour le Real et l'Atlético

© Copyright : DR
Quatre jours avant le choc contre Manchester United en 8e de finale aller de C1, l'Atlético Madrid a dominé Osasuna 3-0 samedi pour la 25e journée de Liga, et remonte provisoirement à la 4e place du classement (42 pts), à quinze points du Real Madrid, vainqueur d'Alavés 3-0.
A
A

Après leur défaite surprise contre la lanterne rouge Levante (1-0) mercredi, les Madrilènes se sont repris samedi grâce à Joao Felix : le Portugais a ouvert le score à la reprise d'un corner mal dégagé dès la 3e minute, puis a lancé en profondeur Luis Suarez, qui a doublé la mise d'une frappe courbée fabuleuse des 40 mètres (59e), avant le 3-0 signé Angel Correa en fin de match (89e).

Un score flatteur toutefois, car les hommes de Diego Simeone, à la peine depuis décembre, ont été largement accrochés par les Navarrais, qui ont notamment touché le poteau droit de Jan Oblak à la 39e, sur une tête d'Ante Budimir.

Mais les Colchoneros ont profité de la maladresse du gardien Sergio Herrera, auteur d'une mauvaise sortie et coupable d'avoir dégagé le ballon dans les pieds de Joao Felix à la 3e minute. Puis mal placé sur la relance express du jeune prodige portugais dont a profité l'avant-centre uruguayen Luis Suarez au retour des vestiaires.

- Griezmann sur le banc -
Une frappe brossée du gauche des 40 mètres qui a soufflé Diego Simeone: le technicien argentin s'est pris la tête entre les mains et agité ses doigts, impressionné par le geste du vétéran "Pistolero".

L'international français Antoine Griezmann de retour de blessure, a été préservé sur le banc tout le match. Il s'est échauffé en deuxième période, mais n'est pas entré en jeu.

Ce succès rassure grandement les Colchoneros, qui n'affichaient que deux victoires sur les sept derniers matches avant ce samedi (4 défaites et un nul), et qui avaient notamment été giflés par le Barça au Camp Nou (4-2) il y a deux semaines.

Rassurant en défense surtout : Jan Oblak a gardé sa cage inviolée pour la première fois depuis le 6 janvier en Coupe du Roi (5-0 contre le Rayo Majadahonda), date à partir de laquelle l'Atlético avait encaissé 16 buts en 7 matches.

Les Colchorenos réintègrent ainsi provisoirement les places qualificatives pour la Ligue des champions, trois points devant le Barça, qui se déplace dimanche (16h15) à Valence.

Le Real en mode diesel
Mais les Colchoneros restent néanmoins à quinze points du Real Madrid, timide vainqueur d'Alavés samedi soir.

Quatre jours après sa défaite 1-0 à Paris en 8e de finale aller de Ligue des champions, le Real s'est repris grâce à un joli but de Marco Asensio, d'une frappe enroulée du gauche depuis l'entrée de la surface (62e), et un superbe but collectif impliquant une talonnade de Karim Benzema, une remise à l'aveugle d'Asensio, et une conclusion de Vinicius (80e).

Et le capitaine français du Real a même scellé la victoire sur penalty à la 90e+1, après une faute du défenseur français Florian Lejeune sur Vinicius dans la surface.

Trois buts qui ont redonné le sourire au Santiago-Bernabéu dans la dernière demi heure. Car auparavant, les supporters merengues ont laissé filtrer quelques sifflets pour dénoncer la pauvreté du jeu proposé par les hommes en blanc.

Asensio a d'ailleurs demandé aux supporters de changer leurs sifflets en encouragements lors de la célébration de son but. Et même le placide Carlo Ancelotti, qui a demandé à son banc et à son staff de garder leur calme après le but initial, a lui-même laissé exploser sa joie après le magnifique deuxième but collectif.

"Personne dans le vestiaire n'était satisfait de notre première période. Mais après la défaite de mardi, là, en deuxième période, on a vu une réaction", a pointé "Carletto" en conférence de presse d'après-match.

Un succès qui permet aux Merengues de prendre sept longueurs d'avance sur leur premier poursuivant, le Séville FC, qui affronte l'Espanyol Barcelone dimanche (14h00). Et un retour rassurant au Bernabéu, à un peu plus de deux semaines du 8e de finale retour de C1 contre le PSG.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous