Filinfo

Foot

Messi refuse la baisse des salaires au Barça

Nouveau bras de fer entre Messi et le président du Barça, J. M, Bartomeu. © Copyright : DR
Kiosque360. Le président du FC Barcelone, Josep Maria Bartomeu, vient une nouvelle fois de demander à ses joueurs de baisser leur salaire pour faire face à la crise. Une demande refusée par un groupe de joueurs, menés par Lionel Messi, mais acceptée par d’autres.
A
A

Le Barça continue de souffrir des conséquences économiques de la pandémie du nouveau coronavirus. Après avoir une première fois accepté de baisser leur salaire de 30%, voilà que les joueurs du club catalans viennent de recevoir une nouvelle lettre de leur président, Josep Maria Bartomeu, qui leur demande de baisser de nouveau leur salaire pour sauver les finances du club, rapporte le site sports.fr dans un article publié ce lundi 19 octobre.

La demande de Bartomeu a été mal vue par les joueurs du Barça. En réaction à cette requête, un groupe d’entre eux, mené par Lionel Messi, a envoyé un burofax à la direction du club pour protester formellement contre cette demande, aussi bien sur le fond que sur la forme. Mais tous les joueurs n’ont pas suivi leurs coéquipiers, puisque trois d’entre eux n’ont pas signé le burofax.

Les trois joueurs qui ont fait faux bond à Messi sont le gardien allemand Marc-André Ter Stegen, «qui s’apprête à parapher une substantielle prolongation de contrat», précisent nos confrères, le Néerlandais Frenkie De Jong et le Français Clément Lenglet. Une division qui semble avoir pesé sur le récent résultat sportif, puisque le FC Barcelone, méconnaissable lors de la dernière journée de la Liga face à Getafe, s’est incliné par un but à zéro dans la banlieue de Madrid.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Antoine Griezmann
Foot FC Barcelone
Foot Ligue des champions

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous