Filinfo

Foot

C1: l'AC Milan arrache la Ligue Europa, Newcastle éliminé

© Copyright : AFP
L'AC Milan a arraché au courage mercredi la troisième place de son groupe en Ligue des champions, celle qui mène à la Ligue Europa, en allant éteindre Newcastle (2-1) et son furieux public, éliminés de toute compétition européenne de manière cruelle.
A
A

Le club du nord de l'Angleterre est passé par toutes les émotions durant l'ultime journée du très relevé groupe F, où il lui fallait battre les Italiens et espérer une contre-performance du Paris Saint-Germain à Dortmund.

Le scénario parfait s'est dessiné en partie, brièvement, quand Newcastle a planté une première banderille dans le dos des Nerrazuri sur un missile de Joelinton (33e, 1-0). Et le Borussia, déjà qualifié en huitièmes de finale au coup d'envoi, a joué le jeu en menant également face au PSG (51e, 1-0).

Mais le rêve des Magpies s'est envolé dans un enchaînement d'événements contraires, avec l'égalisation des Parisiens (56e, 1-1), d'abord, puis la remontée des Italiens, plus efficaces en seconde période avec Christian Pulisic (59e, 1-1) et l'entrant Samuel Chukwueze (84e, 1-2).

A l'inverse, c'est une belle fin de course pour l'AC Milan, demi-finaliste de l'édition précédente, qui s'est arraché de la dernière place dans un St James' Park toujours bouillant pour ses héros, et intimidant pour ses visiteurs.

Newcastle à bout de souffle 

Les partenaires d'Olivier Giroud, passeur décisif sur l'égalisation, passent dans un trou de souris après avoir quasiment marqué autant de buts mercredi que lors des cinq matches précédents (trois seulement).

Ils connaîtront le lundi 18 décembre l'identité de leur futur adversaire en barrages d'accession aux huitièmes de finale de la Ligue Europa.

Newcastle pourra nourrir des regrets pour son retour en Ligue des champions, après vingt ans d'absence. Mais ses joueurs ne partiront pas sans souvenirs heureux, à commencer par la victoire de prestige acquise à domicile contre le PSG (4-1).

Sur le long terme, la marche semblait trop haute pour une équipe à bout de force, épuisée par le marathon de la Premier League et l'intensité de la grande Coupe d'Europe.

Elle n'a pas été gâtée non plus par la suspension longue durée, pour paris illégaux, de Sandro Tonali, arrivé cet été de Milan, et encore moins par les multiples blessures qui ont touché, pêle-mêle, le gardien Nick Pope, le défenseur Sven Botman ou le milieu Joe Willock.

Et dans trois jours, il faudra défendre sa septième place en Premier League face à Fulham qui vient d'infliger deux 5-0 successifs à Nottingham Forest et West Ham.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Ismael Bennacer
Marocains du monde Ismael Bennacer

Ismaël Bennacer: le Maroc, Taza et moi


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Info

Retrouvez-nous