Filinfo

Foot

Ligue des champions: Vinicius toujours virevoltant mais moins décisif au Real Madrid

Vinicius. © Copyright : IVAN VALENCIA (AP)
Blessé puis frustré et victime de ses propres provocations sur le terrain, l'attaquant vedette du Real Madrid Vinicius Junior peine à retrouver son meilleur niveau avant d'affronter Braga mercredi pour valider sa qualification en huitièmes de finale de la Ligue des champions.
A
A

Auteur de 23 buts et 21 passes décisives la saison passée, Vinicius n'a pour le moment inscrit que trois buts et distillé deux passes décisives en 11 rencontres, contre dix réalisations et trois passes décisives à ce stade de la saison dernière.

Le Brésilien, qui a été privé d'un mois de compétition en raison d'une blessures aux ischio-jambiers, n'est pour l'instant pas parvenu à trouver sa place dans le nouveau système en 4-4-2 losange de Carlo Ancelotti.

Ce dispositif, dessiné spécialement pour mettre en valeur la recrue estivale Jude Bellingham, le place inévitablement dans l'ombre du prodige anglais, auteur de 13 buts en 14 matches depuis son arrivée en provenance de Dortmund pour 103 millions d'euros cet été.

La probable absence du "Golden Boy", incertain en raison d'une gêne à l'épaule gauche, replacera la lumière sur "Vini" et son compatriote Rodrygo, pas plus inspiré en ce début de saison.

Orphelin de Benzema 
Les deux flèches brésiliennes de 23 et 22 ans ont perdu leurs repères depuis le départ de leur leader d'attaque Karim Benzema en Arabie saoudite, partiellement remplacé par l'apport offensif exceptionnel de Bellingham et par l'arrivée de l'expérimenté Joselu.

"On a changé de façon de jouer, le système est différent. Karim avait des qualités différentes, c'est un buteur. Mais je crois que Vinicius et Rodrygo aussi" a expliqué le défenseur madrilène Nacho mardi en conférence de presse. "Ils vont marquer beaucoup de buts, et continuer d'apporter au-delà des buts avec tout ce qu'ils créent pour l'équipe".

Même constat pour Carlo Ancelotti, qui continue à faire confiance à ses Brésiliens, qui viennent de prolonger leurs contrats jusqu'en 2027 et 2028. "Je pense que Vinicius et Rodrygo vont marquer plus de buts que Bellingham", avait-il parié devant la presse après le match nul contre le Rayo Vallecano dimanche (0-0).

"On doit être patients. Tous les attaquants passent par ces moments-là", a insisté l'entraîneur italien mardi.

Gérer ses émotions 
Plus que son niveau sur le terrain, Vinicius doit, selon l'ancien défenseur du FC Barcelone Carles Puyol, apprendre à contrôler ses émotions.

"C'est un grand joueur. (...) Mais s'il changeait un peu son attitude il obtiendrait sûrement plus de reconnaissance. Le sport est un sport d'émotions et il n'est pas toujours facile de les gérer." a-t-il déclaré lors d'un événement sportif en Catalogne.

Dribbleur, chambreur et volontairement provocateur, l'attaquant brésilien a parfois tendance à se perdre, au détriment de son rendement sur le terrain.

Le N.7 madrilène a notamment reçu deux cartons jaunes pour protestations contre des décisions arbitrales qui n'allaient pas dans son sens lors de ses trois derniers matches et a pris part à plusieurs échauffourées avec des adversaires.

"Vinicius continue à faire la différence" a défendu Ancelotti. "Il pourrait en effet améliorer son attitude dans certaines circonstances, il s'est un peu déconcentré lors de deux derniers matches, mais nous pensons qu'il s'est beaucoup amélioré et nous sommes ravis de ce qu'il fait sur le terrain" a-t-il ajouté.

L'international brésilien a déjà été victimes de chants ou de gestes racistes à plusieurs reprises cette saison, ne faisant qu'ajouter à sa frustration.

Il aura l'occasion de mercredi de mettre fin à cette spirale, dans une compétition où il semble plus à l'aise, avec un but et une passe en deux rencontres disputées, pour permettre aux Merengue de passer sans encombre la phase de groupes.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde terrorisme
Marocains du monde terrorisme

Le Real Madrid visé par Daech?

Foot Mondial des clubs

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Info

Retrouvez-nous