Filinfo

Marocains du monde

C1 asiatique, Ronaldo, Raja, CAN 2025... Soufiane Rahimi dit tout

Soufiane Rahimi. © Copyright : FIFA
À J-1 du match retour de la finale de la Ligue des champions asiatique, la star marocaine d’Al Ain, Soufiane Rahimi, s’est confié à la FIFA. Le Lion de l'Atlas a évoqué le parcours du club émirati dans cette compétition, sa confrontation avec Ronaldo, son club formateur et bien plus encore.
A
A

Auteur d’un parcours exceptionnel en Ligue des champions asiatique cette saison, avec 11 buts en 12 matchs disputés, le Lion de l’Atlas, Soufiane Rahimi, s’est exprimé quelques heures avant la finale opposant Al Ain à Yokohama FC, ce samedi 25 mai à partir de 17h, sur la pelouse du stade Hazza bin Zayed, au site de l’instance dirigeante du football mondial, la FIFA.

Soufiane Rahimi espère remporter le sacre continental avec Al Ain afin de disputer la prochaine édition de la Coupe du Monde des Clubs 2025: «Oui, il ne nous reste qu'une étape pour décrocher le titre, et c'est en effet une grande motivation. Remporter ce titre nous permettrait de participer à de nombreux tournois l'année prochaine, le plus important étant la Coupe du Monde des Clubs. Chaque équipe aimerait vivre cette aventure. Nous espérons, si Dieu le veut, avoir la chance de remporter le titre et de participer à ce tournoi».

Cela fait 21 ans qu’Al Ain n’a pas remporté la Ligue des champions asiatique, mais cette fois, Rahimi est confiant soulignant que le club mérite d’être en finale après avoir éliminé de grandes équipes: «Je ne pense pas qu'il y ait une pression supplémentaire. Je crois que notre parcours jusqu'en finale est l'une de nos meilleures réalisations. Je remercie mes coéquipiers car nous avons lutté contre de grandes équipes et les avons éliminées. Nous méritons d'être en finale. Nous espérons, si Dieu le veut, que le titre sera à nous au final».

Il a indiqué à propos du match retour: «Ce sont deux matchs différents. Lors du match aller, Yokohama s'est imposé et a constamment pressé car ils jouaient à domicile et avaient besoin d'un résultat positif. Nous avons tiré des points positifs et négatifs de ce match, mais maintenant nous jouerons le match retour au stade Hazza Bin Zayed. Al Ain sera une équipe complètement différente à domicile, surtout avec le soutien massif des fans aux Émirats arabes unis et dans d'autres pays arabes comme le Maroc».

Soufiane Rahimi a partagé le secret de son succès avec Al Ain: «Le secret réside dans l'unité et la cohésion de tout le groupe. Si vous voulez obtenir un résultat positif dans n'importe quel match, vous pouvez y parvenir grâce à l'esprit d'équipe, la détermination et la persévérance. En regardant certains matchs sur le papier, on pourrait s'attendre à ce qu'Al Ain soit éliminé, mais nous avons réalisé ce que beaucoup disaient impossible grâce à notre détermination et à notre volonté. Cette campagne continentale a été historique pour nous, et nous méritons de la gagner, car si vous regardez notre parcours jusqu'à la finale, vous verrez que notre succès est né, non pas de la chance, mais du travail acharné.»

«Affronter quelqu'un comme Cristiano Ronaldo est une motivation supplémentaire car il est l'un des plus grands joueurs du monde. Cependant, lorsque le match commence, c'est du 11 contre 11. Affronter Ronaldo et vouloir gagner contre lui était vraiment motivant et, comme je l'ai dit, le secret réside dans notre unité en tant que groupe», a-t-il ajouté.

Rahimi estime que son expérience avec le Raja l'a beaucoup aidé: «Quand je jouais pour le Raja, j'ai participé à cinq finales continentales et, grâce à Dieu, j'ai pu toutes les gagner. Quand j'ai rejoint Al Ain, j'avais déjà acquis une bonne expérience des tournois joués au Maroc. Cela m'a aidé à m'adapter rapidement à la nouvelle situation. J'avais espéré participer à la Ligue des champions de l'AFC dès mon arrivée à Al Ain, car la compétition asiatique est différente de celle africaine. Maintenant, j'ai réussi à atteindre la finale, et j'espère avoir autant de succès que j'en ai eu au Maroc».

Pour ses objectifs, Rahimi espère disputer la prochaine CAN 2025 et la Coupe du Monde 2026 avec les Lions de l’Atlas: «Comme tout joueur, j'aspire à développer mes compétences et à jouer dans les tournois internationaux les plus prestigieux. J'espère participer à la Coupe d'Afrique des Nations et à la Coupe du Monde, et participer avec Al Ain aux grands tournois à venir».

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ligue des champions africaine
Foot Raja de Casablanca

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Info

Retrouvez-nous