Filinfo

Marocains du monde

Ez Abde, Hakimi, Benrhozil... le weekend des Lions de l'Atlas

Taha Benrhozil, gardien des Lionceaux de l'Atlas U17. © Copyright : FRMF
De nombreux Marocains se sont démarqués par leur bonne ou mauvaise performance lors de ce weekend du 12 au 14 mai. Le360 Sports vous en fait un bilan.
A
A

Une belle fête pour Oussama Idrissi avec Feyenoord

Oussama Idrissi est champion d’Eredivisie avec Feyenoord. Le Marocain a permis à son équipe de s’imposer 3-0 face à Go Ahead Eagles ce dimanche 14 mai. L’attaquant a ouvert le score dès la 15e minute de jeu. Feyenoord a ensuite déroulé et fini par s’imposer.
Alors qu’il ne reste que deux journées de championnat néerlandais, Feyenoord était garanti de finir champion en cas de victoire ce week-end. C’est chose faite. Prêté par Séville jusqu’à la fin de la saison, Oussama Idrissi a été sacré avec ses coéquipiers champion des Pays-Bas.

Un «Bombazo» inscrit par Ez Abde

Il s’est bien ressaisi de sa finale de Coupe du Roi perdue face au Real Madrid (2-1). Abdessamad Ezzalzouli a été auteur d’une excellente performance face à Almeria (3-1). L’ailier a permis à Osasuna de doubler la mise à la 51e minute.
D’une superbe frappe, Ez Abde a littéralement nettoyé la lucarne de Fernando Martinez. Un but d’exception pour celui qui n’avait pas marqué depuis le début du mois avril.

Nordin Amrabat champion de Grèce

Lui aussi à été sacré champion, à 36 ans, s’il vous plaît. Nordin Amrabat a remporté le championnat grec avec l’AEK Athènes ce weekend. Le Marocain et son équipe se sont imposés 4-0 face à Volos. Ils ont décroché le titre de champion de Grèce en terminant premier au classement des play-offs avec 83 points

Les mentions honorables: Mazraoui, Bourabia, Benrhozil

Noussair Mazraoui de nouveau décisif. Auteur de 90 minutes pleines, le latéral marocain s’est offert un but, le sixième du Bayern Munich face à Schalke (6-0), à la 92e minute de jeu.

Pas de but ni de passe décisive pour Mehdi Bourabia, mais la copie fût sans faute pour le Marocain face à l’AC Milan. Avec l’aide de son milieu de terrain, la Spezia s’est imposée 2-0. Un grand coup dans la course au maintien, car le club du Marocain est maintenant hors de la zone de relégation, à la 17e place (30 points) et à égalité avec l’Hellas Vérone, 18e.

La relève des Lions de l’Atlas, le nouveau Bounou, le jeune talent… Appelez-le comme vous voulez, mais ce qui est certain, c’est que Taha Benrhozil est un des hommes providentiels des Lionceaux de l’Atlas. Le Marocain a tenu les cages marocaines jusqu’au bout de la nuit ce dimanche soir face au Mali. Auteur de trois arrêts lors de la séance de tirs au but, le jeune gardien de but permet à son équipe de filer en finale de la CAN U-17.

Les mauvaises performances :

Un match contrasté pour Achraf Hakimi

Après une frappe de Kylian Mbappé détourné par le gardien d’Ajaccio, Achraf Hakimi se trouve au bon endroit au bon moment. D’une touche de balle, il envoie le ballon dans les buts et permet au PSG de faire le break à la demi-heure de jeu.

Seulement, la seconde mi-temps n’est pas aussi joyeuse que la première pour le Lion de l’Atlas. Le Marocain a vu rouge et a été expulsé à la 77e minute après une échauffourée avec Thomas Mangani, lui aussi exclu. «C'est ça la France», a-t-on entendu au micro de Canal + venant d’Achraf Hakimi, frustré de la décision arbitrale en rentrant au vestiaire.

Nayef Aguerd en mauvaise posture

Des erreurs qui peuvent lui coûter cher. Nayef Aguerd s’est incliné 2-0 face à Brentford ce dimanche 14 mai. Le Marocain a commis deux erreurs qui ont dirigé West Ham vers une défaite ce week-end.

Aspiré par l’appel, contre-appel de Yoane Wissa, le Lion de l’Atlas a laissé un trou béant dans sa défense. Brentford, après avoir déstabilisé la charnière centrale de West Ham, a ouvert le score grâce à Bryan Mbeumo (20’). Vient ensuite la 43e minute, moment où West Ham a de nouveau encaissé le deuxième but par le biais de Yoane Wissa, encore lui.

Sur un corner, c’était Nayef Aguerd qui s’occupait de prendre le Congolais au marquage. Mais il est resté passif devant l’attaquant.
Ce sont deux erreurs qui pourraient lui coûter cher. En effet, la demi-finale retour d’Europa Conférence League arrive pour West Ham face à l’AZ Alkmaar cette semaine. Le Marocain pourrait ne pas être titularisé par David Moyes, à l’instar de Kurt Zouma.

Par Hicham Bennis (Journaliste stagiaire)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Abdessamad Ezzalzouli
Marocains du monde Abdessamad Ezzalzouli

1 commentaires /

  • Abou imane
    Le 16 May. 2023 à 08h09
    Depuis que Hakimi est au PSG ,il ne cesse d'aller défendre ces coéquipiers agréssés au lieu de garder son calme et ne cesse de récolter des cartons .
    Deuxième erreur , on lui reproche ,nous Marocains d'avoir porté le maillot arc-en-ciel.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Info

Retrouvez-nous